Chapitre 1 : Les premiers maîtres de la substance

AUX premiers siècles de notre millénaire, les échanges entre l’Europe et l’Orient reprennent et redoublent. Marchands et voyageurs parcourent le monde, et reviennent enrichir Naples, Florence ou Venise. Ils rapportent les épices, et parmi elles, ce qui n’est pas encore baptisé « drogue ». Des croisades, les chevaliers ont rapporté le cannabis, et de hautes […]

Cliquer pour continuer la lecture

Chapitre 2 : Au temps de l’opium presque innocent

  LES premières toxicomanies d’Occident, à l’âge classique, sont toujours médicales, souvent euphoriques, et presque innocentes. Les engouements pour l’opium résultent d’une double quête : alléger les souffrances du corps et remédier aux maux sociaux. Aristocrates et bourgeois s’administrent en potion, en lavement, en injection ou en cataplasme les mirifiques préparations opiacées. Les traités de […]

Cliquer pour continuer la lecture

Chapitre 3 : Le serment du père Mathew. Religion et abstinence

Les premières formes du combat contre la drogue s’inventent au sein du monde anglo-saxon. Là s’élaborent les modèles d’intervention originels, au fil du XIXe siècle, dans l’hésitation et le tâtonnement. Il nous faut définir ce terme de « modèle d’intervention » : nous désignons ainsi toute volonté sociale explicite de changer les consommations, dites « nocives […]

Cliquer pour continuer la lecture

Chapitre 4 : La plus grande intoxication du monde

AU début du XIXe siècle, une prémonition apocalyptique rejoint les thématiques puritaines. L’opium, substance de mort, pousse à sa perte une nation entière, la Chine. L’Occident fasciné contemple ce désastre qu’il sait avoir cyniquement entretenu. Les économistes, les politiques et les moralistes du temps débattent, se scandalisent, s’apitoient, s’indignent. Ou posent des questions encore vivaces aujourd’hui.

Cliquer pour continuer la lecture

Chapitre 5 : La liberté déçue et les balbutiements de l’État-Providence

JOHN Stuart Mill, fils de John Mill, est un être d’exception : enfant prodige, homme de grande culture, et théoricien subtil du libéralisme économique. C’est peu dire qu’il n’estime pas les peuples orientaux : persuadé de leur infériorité foncière, il juge que ses idées ne peuvent leur être appliquées. Né en 1806, et entré comme […]

Cliquer pour continuer la lecture

Chapitre 6 : La curiosité des savants et la recherche des esthètes

LA drogue est souvent exotique. L’exotisme du XVIIIe siècle, celui de Bougainville, de La Condamine, de Cook, de La Pérouse, fascine comme un miroir. Au XIXe , il séduit et inquiète. En octobre 1800, au beau milieu de l’expédition d’Egypte, un musulman ivre de cannabis tente de poignarder Bonaparte. Le jeune général prend un arrêté, […]

Cliquer pour continuer la lecture

Chapitre 7 : Les bienfaiteurs de l’humanité

RÉCEMMENT, le biologiste Jean-Pierre Changeux redoutait qu’après avoir massacré la nature, l’homme ne dévastât son propre cerveau 1. Les pouvoirs de la psychopharmacologie s’accroissent, les substances prolifèrent, sans cesse plus puissantes, plus efficaces, qui permettent de manipuler les états de conscience d’autrui et les siens propres. Il faut aborder son essor, ce qu’on appelle généralement […]

Cliquer pour continuer la lecture

Chapitre : 8 Le parcours de la morphine et son encanaillement

GRÂCE aux bienfaiteurs de l’humanité, la drogue change d’échelle. Un remède à base d’opium et de cannelle pouvait être concocté dans l’arrière-boutique d’un marchand de philtres. Les transmutations chimiques s’effectuent, elles, selon des procédés précis et standardisés, mis au point dans les laboratoires. La mutation est cruciale : les compagnies pharmaceutiques inondent bientôt le monde […]

Cliquer pour continuer la lecture

Chapitre 9 : Une mystérieuse maladie

LES médecins qui, les premiers, dénoncent les forfaits des substances miracles prêchent dans le désert. Leurs collègues se sont déjà transformés en propagandiste zélés… Comme pour l’alcool, le débat est des plus confus. D’un côté, les avocats du produit, qui sont aussi ses prescripteurs ; de l’autre, ceux qui protestent et le vouent aux enfers. […]

Cliquer pour continuer la lecture

Chapitre 10 : Les thérapies tâtonnantes

UNE révolution conceptuelle dans le champ des maladies mentales s’amorce au début du siècle : celle du regard clinique. C’est l’exigence absolue de Pinel, inscrivant son travail d’aliéniste dans la tradition de Sydenham, de Locke et de Condillac. Quel est ce regard ? Rien d’autre qu’une description, aussi exhaustive que possible, exprimée dans une « […]

Cliquer pour continuer la lecture

Chapitre 11 : Les combattants de l’hygiène

LA lutte contre les drogues prend place, à la fin du siècle, dans le grand combat pour l’Etat-Providence, qu’engage la Troisième République (1). Partout en Europe, un nouveau modèle de contrôle des substances toxiques s’ébauche ou se parfait. Autrefois, la religion et la morale étaient les ultimes recours. Désormais, l’époque est positive : une approche […]

Cliquer pour continuer la lecture

Chapitre 12 : Les drogues de passage

 Du XIXe siècle, nous n’avons pas simplement reçu la notion de « maladie » toxicomanique et les diverses thérapies, nous avons hérité d’un encombrant « fléau social ». Les fantasmes du quotidien s’en sont emparés: la toxicomanie est une plaie de la modernité, qui alimente les foules en méchants feuilletons télévisés.Cette imagerie naît à la […]

Cliquer pour continuer la lecture

Chapitre 16 : Aux racines de la prohibition

LE modèle européen d’intervention contre les drogues, qui émerge au XIXe. siècle, s’ancre dans une expertise professionnelle, étroitement liée a l’État. Sur un autre continent, un autre modèle s’invente — événement crucial, dans la lutte de l’Occident contre les drogues. Cette stratégie d’intervention est fondée sur l’interdiction du produit, la criminalisation de ses usagers et […]

Cliquer pour continuer la lecture