liberation

Arrêter l’hécatombe des toxicomanes

Tribunes / Libération Daniel Defert C’est, aujourd’hui que le professeur Roger Henrion présente à Simone Veil, ministre des Affaires sociales, le rapport de la commission de réflexion sur la lutte contre la drogue et la toxicomanie. Après l’avis, très novateur, du Comité d’éthique qui avait estimé «que la classification drogues dures-drogues douces n’était pas pertinente», le […]

acces_reduction_limiter

Limiter la casse / Présentation /

Le 19 octobre 1993, le collectif publie un appel dans Le Monde et Libération qui commençait par « Des toxicomanes meurent chaque jour du sida, d’hépatite, de septicémie par suicide ou par overdose. Ces morts peuvent être évitées, c’est ce qu’on appelle la réduction des risques … » et se terminait par : « L’alternative entre incarcération ou obligation de soin est une impasse. La responsabilité des pouvoirs publics est engagée comme elle le fut dans l’affaire du sang contaminé. Parce qu’une seule injection suffit pour devenir séropositif, parce que les toxicomanes sont nos enfants, nos conjoints, nos voisins, nos amis, parce qu’on ne gagnera pas contre le sida en oubliant les toxicomanes, limitons la casse ! »

liberation

Un nouveau réformateur social : le malade

Daniel Defert, Président d’AIDES (association française d’aide aux malades du sida) Libération, rubrique Rebonds Jusqu’en 1981, nous avons cru que dans nos sociétés, toute personne malade pouvait, à tout instant, se présenter à tous : familles, soignants, collègues de travail, églises, écoles, gouvernements, et recevoir de chacun la même attention, les mêmes soins, la même […]