Arrêter l’hécatombe des toxicomanes

Tribunes / Libération Daniel Defert C’est, aujourd’hui que le professeur Roger Henrion présente à Simone Veil, ministre des Affaires sociales, le rapport de la commission de réflexion sur la lutte contre la drogue et la toxicomanie. Après l’avis, très novateur, du Comité d’éthique qui avait estimé «que la classification drogues dures-drogues douces n’était pas pertinente», le […]

Cliquer pour continuer la lecture
Citation et Recherche en cours

Clarisse et Jean, « ravaudeurs de toxicos »

SANS qu’ils l’aient jamais cherché, la toxicomanie est venue à eux, depuis la rue. Avec la douleur de leurs patients, douleurs du corps et de la tête mêlées, les docteurs Clarisse Boisseau et Jean Carpentier ont dû tâtonner, inventer dans l’isolement de leur cabinet de généralistes. Certains de leurs confrères, si peu confraternels, les appellent […]

Cliquer pour continuer la lecture

Limiter la casse / Rapport d’activité 1993 / 1994

Les 4 et 5 juin 1994, « Limiter la Casse » organisait les Etats Généraux drogues et sida. Tel était l’objectif essentiel que s’était fixé notre collectif associatif. Cette idée fut lancée pour la première fois plus d’un an auparavant, exactement le 25 mars 1993.

Nous étions alors peu nombreux, avec le soutien de quelques associations, à refuser la résignation devant l’ampleur de l’épidémie à VIH chez les usagers de drogues. Par delà cette manifestation de visibilité, l’objectif essentiel était pour nous de promouvoir, développer et diversifier les outils de la réduction des risques liés à l’usage de drogues:

Un sentiment d’urgence nous animait.

Cliquer pour continuer la lecture

« Qui ne dit mot consent »

Tribune, Libération Les docteurs Clarisse BOISSEAU et Jean CARPENTIER, médecins généralistes, sont interdits d’exercer pour un mois, sur plainte de la Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales, par le Conseil Régional de l’Ile-de-France de l’Ordre des Médecins pour avoir prescrit de la Buprénorphine à des usagers de drogue en 1993. Il leur est explicitement […]

Cliquer pour continuer la lecture

Toxicomanie : la fin des libertaires

Tribunes / Libération Serge HEFEZ*, Face à la toxicomanie, le «système de soins français » s’est construit sur une série de ruptures (rupture avec le social, rupture avec le médical, rupture avec le judiciaire) qui sont aujourd’hui lourdes de conséquences. Les années 70 ont été marquées par une formidable effervescence de groupes, mouvements, comités d’action […]

Cliquer pour continuer la lecture

Veil dope la lutte contre le sida chez les toxicomanes

François DEVINAT Premier objectif du ministère de la Santé: rendre plus accessibles les seringues neuves, afin d’empêcher la transmission du virus. Les pharmaciens ne seront ainsi plus les seuls à les distribuer. Et six cents place de distribution de méthadone ont été ajoutées au millier annoncé en septembre dernier. Détail du plan. Simone Veil, mère […]

Cliquer pour continuer la lecture
Citation et Recherche en cours

Gérer la toxicomanie

Florence Folléa Une conférence inter-universitaire sur la prise en charge des héroïnomanes a confirmé l’intérêt des produits de substitution Les tenants de l’abstinence à tout prix ont cette fois, semble-t-il, définitivement perdu la partie. Le pragmatisme a eu finalement raison du conflit idéologique qui, depuis des années, opposait, parmi les spécialistes de la prise en […]

Cliquer pour continuer la lecture

Droit de réponse – docteur Francis Curtet / Le retard français

Le retard français. L’article mis en cause est le compte rendu de l’étude de la sociologue Anne Coppel, parue aux éditions du Seuil. Ce travail tentait d’expliquer, pour la première fois, l’incroyable retard dans la prise de conscience collective de la diffusion du VIH chez les toxicomanes français et l’absence de mesures prises pour l’enrayer. Francis Curtet et la plupart des intervenants en toxicomanie y sont pris à partie pour leur incapacité à voir que devant le sida il y avait autre chose à faire que «de s’inscrire dans la dimension de la parole». En 1992, avec la complicité des spécialistes en toxicomanie, il y avait en France moins de 10 places de méthadone, mais plus de 50 000 toxicomanes séropositifs et plus de 10 000 toxicomanes, morts du sida.

Francis Curtet répond en estimant que «le réseau français a été efficace». Et s’appuie pour cela en comparant le désastre sanitaire français à celui de l’Italie ou de l’Espagne, les professionnels de ces pays ayant été encore plus réservés que les Français. On le lui concède volontiers : il y a eu pire. Tant mieux pour lui. Tant pis pour la vie des toxicomanes français, contaminés par le virus du sida cinq fois plus que les Britanniques, et dix fois plus que les Allemands. (E.F.)

Cliquer pour continuer la lecture

Tract de Limiter la casse

Présentation du collectif inter-associatif dans le livre : Peut-on civiliser les drogues ? (annexes) POUR VOIR LE TRACT CLIQUEZ ICI TEXTE : Des toxicomanes meurent chaque jour du sida, d’hépatite B et C, de septicémie, par suicide ou par overdose. Ces morts peuvent être évitées. C’est ce qu’on appelle « la réduction des risques ». Limiter la […]

Cliquer pour continuer la lecture

Drogues : état d’urgence

Point de vue – KOUCHNER BERNARD, ancien ministre de la Santé SUR certains sujets, la France fait l’autruche, tête sous l’aile, et n’écoute pas ce qui se dit ailleurs! Il en va ainsi de la toxicomanie: drogues douces et drogues dures confondues. Concernant les premières, le tribunal de Valenciennes a fait preuve, le 28 septembre, […]

Cliquer pour continuer la lecture

Le Conseil national du sida plaide pour une politique de « réduction des risques »

Franck Nouchi,  Le Monde « LE DÉBAT SUR LA POLITIQUE FRANÇAISE DE LUTTE CONTRE LA TOXICOMANIE »   Édouard Balladur a révélé, mardi 21 septembre, au cours d’une conférence de presse, les grandes lignes du programme de lutte contre la drogue que son gouvernement entend mettre en oeuvre. Il a en particulier indiqué qu’une commission, […]

Cliquer pour continuer la lecture

Drug Use as a Social Ritual : Functionality, Symbolism and Determinants of Self-Regulation

Instituut voor Verslavingsonderzoek, 1993. (The Lindesmith Center) – mis en ligne sur drugtext INTRODUCTION This dissertation brings together results of my NWO*-funded ethnography –into the drug taking rituals of regular users of heroin, cocaine and other psychoactive substances–, resulting studies and some twenty years of puzzlement and subsequent pondering. The NWO study was initiated in […]

Cliquer pour continuer la lecture

Charte de Saint- Tropez *

Adoptée à l’issue de la Première Conférence européenne de réduction des risques (France, Saint Tropez, 14-17 octobre 1993), sous la direction de Jean-Marie Guffens ; Toxicomanie, Hépatite, Sida, GUFFENS J.M. (sous la direction de), Les enseignements de l’histoire », Éd. Les Empêcheurs de tourner en rond, 1994, pp. 463-464. Les participants • Prennent acte de […]

Cliquer pour continuer la lecture

Entre guerre à la drogue et légalisation : la réduction des risques

  Anne Coppel, Tribunes / Libération Co-signataires : Bertrand Lebeau (Médecins du Monde), François-Xavier Colle (psychologue, spécialiste en toxicomanie), Patrick Aeberhard (Médecins du Monde) Jean Carpentier (Président du Réseau des Professionnels d’Ile de France pour les Soins aux Usagers de Drogue Texte repris dans « Face à la drogue : quelle politique ? » Chantal […]

Cliquer pour continuer la lecture