La guerre aux drogues : une guerre raciale ?

TRIBUNE

Louis-Georges TIN Président du Conseil représentatif des associations noires (Cran)
Fabrice OLIVET Secrétaire général de l’Association française pour la réduction des risques (AFR)

«La plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c’est un fait», déclarait Eric Zemmour le 6 mars 2010. Dès lors, si vraiment «c’est un fait», de deux choses l’une, soit les Noirs et les Arabes sont prédisposés à la délinquance, soit il y a un biais racial dans le système. Aujourd’hui, trente ans après la fameuse «Marche pour l’égalité», la génération des marcheurs a subi une véritable hécatombe. Nombreux sont ceux qui sont morts à cause de la drogue, ou plutôt à cause de la manière dont est menée cette croisade. La guerre aux drogues n’est-elle pas en fait une guerre raciale ?

Cliquer pour continuer la lecture

France – Légalisation ou dépénalisation du cannabis : pas si simple

Euronews

Par Marie Jamet

Légalisation, dépénalisation ou prohibition. Le cannabis pose question en France où il est la drogue illicite la plus consommée. Un débat complexe souvent réduit à sa plus simple expression entre les pour et les contre et rendu confus par l’usage parfois indifférencié des termes légalisation et dépénalisation.

Cliquer pour continuer la lecture

Asud-journal, Drogues : sortir de l’impasse

Fabrice Olivet ASUD Journal N°51 Vous cherchez un cadeau de Noël intelligent ? Anne Coppel et Olivier Doubre, deux fidèles compagnons d’Asud-Journal, vous donnent l’opportunité de briller en société. Non que la prohibition des drogues soit nécessairement facile à caser entre la dinde et le caviar, mais offrir Drogues, sortir de l’impasse est une contribution […]

Cliquer pour continuer la lecture

La prohibition, une politique antidrogue obsolète

« L’essai » Patrick Piro, Politis   La France, pilier majeur des doctrines de prohibition de la drogue dans le monde, s’obstine dans cette impasse : c’est le message de cet ouvrage, que l’actualité récente met en situation d’interpeller directement le gouvernement socialiste. Il y a dix jours, Vincent Peillon, ministre de l’Éducation se prononçait […]

Cliquer pour continuer la lecture

AFR : 4èmes Rencontres Nationales de la Réduction des Risques

  Discours d’Anne Coppel, Présidente d’honneur de l’AFR ( 25-26 octobre 2012, Paris).  [dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xw5vra_rdr-2012-anne-coppel-presidente-d-honneur-de-l-afr_news[/dailymotion]     Les plénières étaient l’aboutissement de la campagne de communication (2012) :  » Et si vous étiez Président de la MILDT ?  » / Quelle orientation prendra la politique française des drogues pour les 5 ans à venir ? Intervenants […]

Cliquer pour continuer la lecture

Émission “ Ce soir ou jamais “ / Livre / Sortir de l’impasse

REVUE DE PRESSE Émission du 16 octobre 2012, France 3 Dans la revue de presse, Frédéric Taddéï abordera les thèmes qui font l’actualité ; notamment la Taxation des entrepreneurs et des collectionneurs ; l’éternel débat sur la dépénalisation des drogues ; « à quoi ressemblera l’homme de l’an 3000 » ; le Prix Nobel de la paix […]

Cliquer pour continuer la lecture

Drogues : « la classe politique française campe sur des positions de principe »

Présentation des propos recueillis par François Béguin. Le Monde, entretien. Le ministre de l’éducation nationale, Vincent Peillon, s’est prononcé, dimanche 14 octobre, lors de l’émission « Tous politiques » France Inter-AFP-Le Monde en faveur d’un « débat » sur la dépénalisation du cannabis, « sujet majeur », selon lui. Lundi matin, parallèlement à une mise au point de Matignon assurant qu’il […]

Cliquer pour continuer la lecture

« agents d’entretiens » / Entretien avec Anne Coppel, sociologue

Propos recueillis par Nicolas Valiadis, pour « agents d’entretiens » « Nos politiques semblent préférer que les prostituées comme les drogués restent des marginaux ! » (…) Qu’entendez-vous par « civiliser les drogues » comme vous l’expliquiez dans votre ouvrage éponyme ? Il faut apprendre à vivre avec ! Plus de la moitié de la population et 70% des adultes ont essayé au moins une fois le cannabis. Pensez éradiquer les drogues est une utopie. On peut les limiter, c’est tout ! C’est certes un danger, un risque, mais au même titre que l’alcool qui est vendu légalement. Il faut bien connaître les risques, faire appel à la responsabilité de chacun en débattant sur la consommation, l’autoproduction, la revente de drogues, plutôt que de se murer dans une politique répressive à outrance et qui n’est en fait que de la poudre aux yeux ! (…)

Cliquer pour continuer la lecture