image la cene 1999

Changement de rôles ou pathologie des rôles sociaux – L’exemple des femmes.

Les femmes victimes de l’enthousiasme pour la morphine.

La première épidémie de drogue que la France ait connue, ou plus précisément identifiée comme telle, est incarnée par une figure féminine, la morphinée. En cette fin du XIXe siècle, les femmes s’emparent de ce médicament moderne, prescrit par leurs médecins pour toutes les souffrances du corps et de l’âme. L’enthousiasme est d’abord purement médical : la science moderne a enfin libéré l’homme de la souffrance.
La guerre de 1870 entre la France et l’Allemagne marque la première étape d’une utilisation massive de la morphine injectée. Il faut garder en mémoire les descriptions horrifiantes des lendemains de la bataille de Solférino pour comprendre quelle fantastique révolution introduit la morphine. Aux cris de détresse, aux gémissements qui s’échappent des locaux de fortune où s’entassent, à même le sol, blessés et agonisants, succède, écrit le Dr Varenne « un calme étrange » (1). Dans les hôpitaux de campagne, « plus de cris de douleur, presque plus de plaintes ».
L’injection de morphine, utilisée pour tempérer le mal physique, est bientôt utilisée à tout va : c’est le médicament universel, qui traite le diabète comme l’anémie, l’angine de poitrine et la nymphomanie. La morphine s’avère fort utile pour les maladies dont les femmes sont victimes, de par leur tempérament « froid et humide », leur système nerveux « trop facile à ébranler », la « mollesse de leurs fibres ». Leur corps fragile, fécond et souffreteux en font les victimes des vapeurs, du névrotisme, de l’hystérie. « Par l’effet d’une capricieuse mélancolie elles (les femmes) trouvent dans leurs maux une sorte d’indolence qu’elles craindraient de déranger. Ce sont des vapeurs irraisonnées où les caprices triomphent. » Mais les médecins ne nient pas la réalité d’une souffrance liée à une faiblesse constitutionnelle qui les condamnent, plus souvent que les hommes, à une mort précoce.
Pour lire la suite de ce texte : en version pdf,
publié dans La Cène, n°1, « La fonction du produit », pp. 36-43, novembre 1999
Sélections : Contributions et Chapitres d'Anne Coppel, Sélection d'articles par dates, Thème : Genre et sexualités Mots clés : , , , .