Asud Journal - Ouin

Abattre le mur de la prohibition

 Asud Journal, numéro 54. écrit par Speedy Gonzalez, Thème : Antiprohibition, Auto-support, Hépatites / VHC, International. Speedy Gonzalez  nous entraîne pour un petit tour d’horizon de la planète parti à l’assaut de ce mur plus sanglant que celui de Berlin à travers les liens de différentes natures qu’ASUD a tissé avec des organisations comme INPUD, […]

Asud Journal - Ouin

Auto-support des usagers de drogues, késako ?

Rubrique Vie associative – Asud Depuis 1992, l’Auto Support des Usagers de Drogues (ASUD) a développé une pratique quotidienne en direction des consommateurs de substances illicites. Les différentes associations qui composent le réseau ont accumulé un savoir pratique et théorique dans un champs d’application totalement nouveau : la gestion rationalisée de la consommation de stupéfiants. […]

revue_amades_logo

Auto support en santé mentale en France

« Dossier n° 13 – Auto support en santé mentale en France », Bulletin Amades [En ligne], 75 | 2008, mis en ligne le 01 septembre 2009 Plan Contexte politique d’émergence des GEM : un phénomène d’accélération de l’histoire ? Naissance de la notion de démocratie sanitaire : des lois pour les « usagers » Le GEM : réalités locales Une entraide en construction Financement […]

image olive portrait

La double face d’Olive, le psy des toxicos !

Article publié sur Asud Journal, n°49

Olievenstein s’est opposé bec et ongle à la réduction des risques et pourtant, « le psy des toxicos », « Olive » pour les intimes, a longtemps été le protecteur officiel des toxicomanes, s’élevant aussi bien contre la répression que contre « la médicalisation ». C’est d’ailleurs là où le bât blesse, où nous avons besoin de comprendre notre propre histoire. Des générations d’usagers se sont succédé à Marmottan, le centre de cure qu’il a créé, et nombreux ont été ceux qui ont vu en lui un allié, y compris dans la réduction des risques.

image swaps

Sevrage et salles d’injection : des outils complémentaires ?

Note de lecture

Swaps, n°51, 2e trimestre 2008, CRIPS Île de France et PACA

Dans un article récemment publié dans Addiction, des chercheurs canadiens montrent, en s’appuyant sur le nombre d’admissions en cure de sevrage, le caractère non incitatif de la salle de consommation de Vancouver. Anne Coppel livre pour Swaps son regard sur la pertinence et les insuffisances de cette recherche.

logo lien social

Un projet humaniste pour aider les femmes toxicomanes

Lien Social | N° 857 | du 18 octobre 2007 | Numéro épuisé | Marianne Langlet Anne-Lise Dehée a été coordinatrice d’un groupe d’auto-support de consommatrices de drogue vivant dans les squats. Présidée par Anne Coppel et soutenue par la mission squat de Médecins du Monde, cette tentative montre l’intérêt d’une telle approche mais également les […]

De l’usager de drogues à l’usager des services socio-sanitaires : l’action de proximité face aux logiques de services

Commentaire Sciences Sociales et Santé Volume 23, n° 1, mars 2005 À Nicole Ducros, du TIPI, qui a contribué à ma réflexion   « Par quels processus un groupe d’acteurs hétéroclites parvient à redéfinir un problème public ? » s’interroge Gwenola Le Naour dans l’article consacré à la mise en œuvre de la politique publique […]

image courrier toxique

Des usagers de drogue parlent aux usagers / post-face : Courrier toxique

Courrier toxique, ASUD-OUIN,  L’Esprit frappeur, Paris, 2004   Des lettres, le journal d’ASUD en a reçu dès sa création, venant de toutes les régions de France, parfois de plus loin encore, jusqu’aux prisons de Thaïlande ; je me souviens que Jean-René Dard qui a été un des présidents d’ASUD les avaient réunies dans un classeur […]

SOMMAIRE / LIVRE / Peut-on civiliser les drogues ?

Préface de Jean-Michel Belorgey Remerciements Introduction Prologue Partie 1 : À la rencontre des usagers de drogues 1. Aller à la rencontre des usagers de drogues : Pour quoi faire ? 2. Les cahiers de confidences. 3. Le Bus des femmes. 4. La seringue brûle les doigts. 5. Y a-t-il des toxicomanes qui se droguent […]

liberation

Le Toxico, acteur de santé publique

FRANÇOIS DEVINAT Libération, Rubrique Vous   La huitième Conférence internationale pour la réduction des risques chez les toxicomanes qui se tient à Paris a confirmé le rôle majeur que peuvent jouer les groupes d’usagers de drogues dans l’espace sanitaire. Anglais, Allemands, Hollandais, Français, engagés dans le mouvement de self-help provoqué par l’épidémie de sida, ont […]

Les groupes d’auto-support d’usagers de drogues

 Revue Toxibase Définition – Concepts et Historique des groupes d’auto-support Résumé « Cet article est constitué de deux parties. La première est une synthèse de l’histoire, du rôle et des fonctions des groupes d’auto-support sur le plan international (A. Toufik) ; la seconde (M. Jauffret), réalisée à partir d’un travail de recherche en cours, présente deux […]

logo-crips-idf

Stratégies collectives et prévention de l’infection par le VIH chez les toxicomanes

en résumé :
En matière de toxicomanie, la politique de hié- rarchisation des risques, plaçant la prévention du sida comme objectif prioritaire, paraît aujourd’hui incontournable même si l’objectif de désin- toxication doit être poursuivi avec un élar- gissement de l’offre de soins. Plusieurs études indiquent que les toxicomanes modifient leurs comportements face à l’épidémie, qu’il s’agisse de l’usage de drogues ou de sexualité, principalement grâce aux groupes de pairs. Les stratégies collectives peuvent être regroupées en deux catégories : les actions portant sur les déter- minants ou les conditions dans lesquelles la drogue est utilisée (accès au matériel d’injection, prescription de produits de substitution) ; les actions collectives menées au sein des groupes de toxicomanes par des membres de ces groupes (système de relais et d’entraide sur le modèle des organisations homosexuelles). Pour ces deux catégories un certain nombre d’expériences, en France et à l’étranger, sont présentées. L’efficacité de la politique de réduction des risques reste à évaluer. Même si la plupart des expériences ont prouvé leur utilité dans le cadre de la prévention du sida, aucune d’entre elles ne peut prétendre à elle seule contrôler l’épidémie. De nombreux obstacles demeurent pour développer cette nouvelle conception de l’intervention auprès des toxicomanes.

logo rdr

Réduction des Risques (RDR)

1. Textes de référence Réduction des risques et des dommages : Rapport de l’Audition publique AP_RDRD_Rapport orientation et recos_final La réduction des risques et des dommages liés aux conduites addictives 7 et 8 avril à Paris. Rapport d’orientation et recommandations de la commission d’Audition La réduction des risques, une politique de santé publique : Qu’est-ce […]