Figures de femmes …

Le Courrier des Addictions, n°2, avril-mai juin 2004, pp. 54-58. Que les femmes aient un rapport spécifique aux drogues est une évidence qui, pourtant en France, reste très mal connue. Il aura fallu la menace du sida pour que s’ouvrent les premières actions pour la mère et l’enfant ainsi que pour les femmes prostituées. La […]

Cliquer pour continuer la lecture

Introduction au témoignage d’Anna

Préface – Chez moi on ne crache pas par terre, Anna Fradet, L’esprit frappeur, 2004

 » J’ai posé le manuscrit d’Anna sur la table, bouleversée. Anna, je ne me souviens pas de l’avoir rencontrée, j’ai plutôt le sentiment que je la connais depuis toujours; sa présence a toujours été familière; elle fait partie de mon histoire – comment cette partie-là peut-elle faire si mal aujourd’hui ? (…) « 

 » (…) Croit-on désormais que la prison sera une réponse plus efficace ou meilleur marché ? Je ne le crois pas et je ne veux pas non plus d’une telle société. Anna non plus; c’est pourquoi elle a pris la peine de raconter l’histoire du Sleep-in, ce qu’elle y a mis, ce qu’il lui a donné. Puisse-t-on ne pas l’oublier. « 

Cliquer pour continuer la lecture

Note sur l’éducation à la santé et priorités de prévention ; objectifs à long terme /objectifs à court terme

THS, La Revue des Addictions volume V, n°20   Ces dernières années, la MILDT s’est attachée à mettre en place une politique de prévention cohérente et coordonnée. Cette politique était fondée sur un diagnostic des actions menées antérieurement, qui, “ malgré les engagements successifs, malgré les moyens mobilisés, malgré enfin la qualité de nombreuses actions […]

Cliquer pour continuer la lecture

Sous la décriminalisation des drogues, la répression

  Matthieu ECOIFFIER, LIBÉRATION, Rubrique ÉVÉNEMENT   Selon le souhait de Sarkozy, les usagers n’iraient plus en prison mais feraient l’objet de poursuites systématiques. Ton scooter confisqué pour un joint. Cette nouvelle sanction contre les fumeurs de cannabis, annoncée mercredi par Nicolas Sarkozy, pourrait être adoptée prochainement. Car une chose semble établie : le gouvernement […]

Cliquer pour continuer la lecture

Politique des drogues : peut-on changer de politiques sans le dire ?

Revue Cosmopolitiques, « République cherche démocratie et plus si affinités »
Éditions de l’Aube, n°3

Ne plus faire la guerre aux drogués sans oser le dire, voilà des conditions bien part iculières pour le débat public ! C’est pourtant dans ce contexte qu’ont pu être redéfinis des acteurs, des substances, des pratiques, les façons de les catégoriser et les croyances des uns et des autres. La coexistence pacifiée ent reconsommateurs de drogue et non-consommateurs impose d’assumer ouvertement une politique portée par les groupes concernés, à l’encontre d’un discours républicain généraliste.

Cliquer pour continuer la lecture

Cocaïne, tempus fugit

Dans l’intimité des drogues, SANCHEZ M. (sous la direction de.)
Collection Mutations, Editions Autrement

L’Ode à Coco que Robert Desnos écrit en 1919 traverse, échevelée, les océans et les âges, fait s’agiter un curieux bestiaire de coq paralytique, de chimpanzés moqueurs et de blancs goélands. Mais ces images sont loin d’évoquer pour nous la cocaïne. Dans les années 1920 en France, la coco était vulgaire, au mieux festive et vaguement crapuleuse.

Cliquer pour continuer la lecture

La mission contre la drogue perd sa tête

Matthieu ECOIFFIER Libération Nommée par Jospin, Nicole Maestracci a été limogée. Mais le gouvernement a du mal à trouver un successeur. C’est la première victime de la chasse aux sorcières. Le gouvernement a décidé de débarquer Nicole Maestracci, présidente de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Mildt). Matignon lui a […]

Cliquer pour continuer la lecture

Introduction – Peut-on civiliser les drogues ?

LORSQUE, EN 1991, LE DRAGON DOMESTIQUE (1)BACHMANN G. et COPPEL, A., Le Dragon domestique. Deux siècles de relations étranges entre l’Occident et la drogue, Albin Michel, Paris, 1989 ; rééd. La Drogue dans le monde, Points Seuil, Paris, 1991. A ÉTÉ RÉEDITÉ EN POINTS SEUIL, l’éditeur nous a demandé d’écrire une introduction à ce livre […]

Cliquer pour continuer la lecture

Chapitre 5 / Y A-T-IL DES TOXICOMANES QUI SE DROGUENT ?

Face au sida, l’administration de la santé est confrontée à un dilemme ; sa priorité est de préserver le système de soins français, or les intervenants en toxicomanie refusent de s’engager dans la prévention du sida, qu’ils assimilent à un abandon des ambitions thérapeutiques, et il n’est pas question de changer quoi que ce soit […]

Cliquer pour continuer la lecture

Annexe / Cannabis : le débat

Le cannabis est-il dangereux ? L’usage doit-il être sanctionné ? On peut considérer qu’au cours des dix dernières années la question de la dangerosité a été tranchée par l’expertise scientifique. Encore a-t-il fallu en faire la démonstration devant les tribunaux. En 1992, un premier rapport français a été publié sur L’Etat des connaissances neuro-bwlosiques sur […]

Cliquer pour continuer la lecture

CONCLUSION / Peut-on civiliser les drogues ?

DrJekill ou M. Hyde ? De tout temps, dans toutes les sociétés, les hommes ont consommé des drogues… Telle est l’introduction de l’enquête à laquelle Louis Lewin a consacré sa vie lorsqu’il publie en 1924 Phantastica : quelles sont donc ces substances auxquelles « dès qu’apparaissent les hommes dans le lointain de l’histoire » ils […]

Cliquer pour continuer la lecture

Les politiques de lutte contre la drogue : le tournant de la réduction des risques liés à l’usage de drogues

Publié dans Les Cahiers de l’Actif, n°310-311, mars-avril 2002   Échanges de seringues, méthadone, boutiques où les usagers de drogues sont accueillis avec sandwich, douches et infirmières soignant plaies et abcès ou encore testing dans les raves et free-parties pour identifier la présence de l’ecstasy, finalement, la France s’est mise à l’heure européenne. Et pourquoi […]

Cliquer pour continuer la lecture

Les enjeux de la réduction des risques / Livret
 de connaissances MILDT

La politique de réduction des risques a profondément modifié notre conception du problème de la drogue, de la prévention, du soin et, globalement, de la lutte contre la drogue. Jusqu’à présent, la définition du soin était limitée à la sortie de la toxicomanie. La définition de la prévention se limitait quant à elle à ne pas prendre de drogue. On comprend désormais qu’il faut, par exemple, s’adresser à l’ensemble des jeunes. Un jeune sur deux, en effet, expérimente le cannabis. Il faut leur donner le moyen de ne pas devenir dépendants et ne plus se contenter du « Non à la drogue ».

Cliquer pour continuer la lecture