Grand revirement de la politique antidrogue mondiale

The Integrated Regional Information Network (IRIN). Alors que l’enthousiasme des États-Unis concernant la guerre contre la drogue faiblit, cette dernière ayant coûté cher pour peu de résultats, les experts observent un véritable revirement à l’échelle de la politique mondiale. Ce virage s’est caractérisé par de fortes pressions exercées par certains pays d’Amérique latine et d’Europe […]

Cliquer pour continuer la lecture

La guerre aux drogues : une guerre raciale ?

TRIBUNE

Louis-Georges TIN Président du Conseil représentatif des associations noires (Cran)
Fabrice OLIVET Secrétaire général de l’Association française pour la réduction des risques (AFR)

«La plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c’est un fait», déclarait Eric Zemmour le 6 mars 2010. Dès lors, si vraiment «c’est un fait», de deux choses l’une, soit les Noirs et les Arabes sont prédisposés à la délinquance, soit il y a un biais racial dans le système. Aujourd’hui, trente ans après la fameuse «Marche pour l’égalité», la génération des marcheurs a subi une véritable hécatombe. Nombreux sont ceux qui sont morts à cause de la drogue, ou plutôt à cause de la manière dont est menée cette croisade. La guerre aux drogues n’est-elle pas en fait une guerre raciale ?

Cliquer pour continuer la lecture

Entre prohibition, santé publique et régulations sociétales

Les aliments seuls exceptés, il n’est pas sur terre de substances qui aient été aussi intimement associées à la vie des peuples dans tous les pays et dans tous les temps. L’homme les utilise au fond des forêts primitives, sous la hutte de feuillage, […] les hommes les utilisent dans la splendeur de la civilisation. […] Chez les uns, elles éclairent la plus profonde nuit des passions avec les impuissances morales, chez les autres, elles accompagnent les heures de joie les plus extensivement claires, les états les plus heureux du bien-être moral ou de la sérénité », écrit Louis Lewin en introduction à Phantastica

Cliquer pour continuer la lecture

La guerre du cannabis entre dans les jardins

Publié1 le lundi 19 mai 2014 12:32 | Écrit par Laurent Appel | CannabisText.org Le marché du cannabis a longtemps eu une image cool, surtout comparé à l’héroïne ou la cocaïne. Ce temps est révolu : règlements de comptes et enlèvements, mafias transnationales et clubs de motards 1%, go-fast kamikazes et occupations de territoires, extorsions et […]

Cliquer pour continuer la lecture

Drogues : les alternatives à la prohibition

regards.fr Marion Rousset   Vincent Peillon a mis les pieds dans le pot, en s’interrogeant sur la dépénalisation du cannabis. Tollé. Quid de la cocaïne, de l’héroïne, des hallucinogènes et autres substances interdites ? Le journaliste Olivier Doubre et la sociologue Anne Coppel montrent, dans « Drogues : Sortir de l’impasse », que des alternatives à la prohibition peuvent […]

Cliquer pour continuer la lecture

Drogues : « la classe politique française campe sur des positions de principe »

Présentation des propos recueillis par François Béguin. Le Monde, entretien. Le ministre de l’éducation nationale, Vincent Peillon, s’est prononcé, dimanche 14 octobre, lors de l’émission « Tous politiques » France Inter-AFP-Le Monde en faveur d’un « débat » sur la dépénalisation du cannabis, « sujet majeur », selon lui. Lundi matin, parallèlement à une mise au point de Matignon assurant qu’il […]

Cliquer pour continuer la lecture

La Charte : pour une autre politique des addictions

Cliquez ici pour lire l’article de L’Humanité évoquant cette initiative     CONSTATS La loi qui fonde l’intervention publique dans le domaine des drogues en France a plus de 40 ans. La politique menée sur cette base dans la seconde moitié du XXème siècle est devenue totalement obsolète au regard de l’évolution de la situation […]

Cliquer pour continuer la lecture

La guerre aux drogues face au VIH/sida : Comment la criminalisation de l’usage de drogues aggrave la pandémie mondiale

RAPPORT DE LA COMMISSION MONDIALE POUR LA POLITIQUE DES DROGUES RÉSUMÉ La guerre mondiale contre la drogue accélère la transmission du VIH/sida parmi les usagers de drogues et leurs partenaires sexuels. Les études menées à travers le monde montrent systématiquement que les politiques répressives de lutte contre la drogue empêchent les usagers d’accéder aux services […]

Cliquer pour continuer la lecture

Prohibition des drogues le début de la fin ?

SWAPS, nº 66 Dossier  Prohibition par Didier Jayle / Centre national des arts et métiers / Bertrand Lebeau / Hôpital Saint-Antoine / William Lowenstein / Clinique Montevideo À l’heure de la mondialisation, les conventions internationales contre les drogues demeurent inefficaces contre les mafias. Laisser miroiter la possibilité d’une société sans drogue est aujourd’hui irresponsable.Vieille d’un […]

Cliquer pour continuer la lecture

Comment légaliser les drogues ; propositions pour aller de l’avant

Vacarme 57 / Drogues : on légalise par Laurence Duchêne, Stany Grelet, Caroline Izambert, Aude Lalande, Philippe Mangeot, Pierre Zaoui & Sacha Zilberfarb Le « problème des drogues », c’est loin d’être le seul problème des drogués : c’est le problème des mafias et des gangs ; le problème de l’économie de survie des quartiers déshérités ; le problème de la transmission du sida ; le problème des relations intergénérationnelles ; […]

Cliquer pour continuer la lecture

« agents d’entretiens » / Entretien avec Anne Coppel, sociologue

Propos recueillis par Nicolas Valiadis, pour « agents d’entretiens » « Nos politiques semblent préférer que les prostituées comme les drogués restent des marginaux ! » (…) Qu’entendez-vous par « civiliser les drogues » comme vous l’expliquiez dans votre ouvrage éponyme ? Il faut apprendre à vivre avec ! Plus de la moitié de la population et 70% des adultes ont essayé au moins une fois le cannabis. Pensez éradiquer les drogues est une utopie. On peut les limiter, c’est tout ! C’est certes un danger, un risque, mais au même titre que l’alcool qui est vendu légalement. Il faut bien connaître les risques, faire appel à la responsabilité de chacun en débattant sur la consommation, l’autoproduction, la revente de drogues, plutôt que de se murer dans une politique répressive à outrance et qui n’est en fait que de la poudre aux yeux ! (…)

Cliquer pour continuer la lecture

Faut-il légaliser les drogues dures ? – Pourquoi 98 % des Français ont tort

Publiée en juin 2010, la dernière enquête de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies montre que 85 % des Français sont hostiles à l’idée que le cannabis soit mis en vente libre, « comme le tabac ou l’alcool ». Ils sont encore plus de la moitié à rejeter l’idée que le cannabis soit autorisé « sous certaines conditions ». […]

Cliquer pour continuer la lecture

Extases collectives : un messianisme démocratique

La révolution psychédélique en marche 1964, l’autocar des Merry Prankers, bariolé d’une jungle de mandalas phosphorescents, bardé de hauts-parleurs, d’amplificateurs, de matériel sono flambant neuf s’embarque pour le Grand Voyage, qui d’Ouest en Est traverse l’Amérique pour revenir à son point de départ, la Californie. Deux ans après, le quartier Haight-Ashbury à San Francisco est […]

Cliquer pour continuer la lecture

Cannabis : les effets ballons de la politique française

Terra Nova, Note Par Olivier Poulain, et Anne Coppel, Mario Lap, Victor Ippécourt.

Introduction :

NOTE
Le débat sur la politique du cannabis a été récemment relancé par Daniel Vaillant. L’ancien Ministre de l’Intérieur, aujourd’hui député maire du XVIIIe arrondissement de Paris, a obtenu auprès du groupe socialiste de l’Assemblée nationale l’ouverture d’un groupe de travail sur le sujet. Cette réflexion s’inscrit dans une révision plus globale des politiques publiques, qui a notamment lieu aux Etats-Unis, au Portugal, aux Pays-Bas ou en République Tchèque. L’hebdomadaire anglais The Economist consacrait au sujet un dossier complet au printemps dernier.
Pourtant, de nombreuses voix de gauche s’inquiètent en considérant que le simple fait de rouvrir ce débat pourrait avoir des conséquences très dommageables dans l’opinion. Les socialistes restent traumatisés par la campagne présidentielle de 2002 sur laquelle les commentateurs s’accordent à dire qu’ils furent en partie défaits sur le terrain de la sécurité. D’où la crainte que des positions visant à “dépénaliser”, “légaliser” ou “décriminaliser” la consommation de cette drogue ne soient instrumentalisées par la droite dans un procès en irresponsabilité.

Cliquer pour continuer la lecture