Addictions aux drogues : ne détricotez pas la loi de santé.

Tribunes, Libération – Par Jean-Pierre Couteron. Les sénateurs veulent démanteler un texte qui tentait de sortir la France d’une lecture simpliste des addictions : sanction ou médicalisation. Il y a pourtant urgence à privilégier la prévention, aux côtés des usagers. La publication, jeudi 10 septembre, d’une étude sur le coût des drogues envoie un nouveau message à l’opinion publique. […]

Cliquer pour continuer la lecture

Study on the impact of the world drug problem on the enjoyment of human rights

United Nations, General Assembly, Human Rights Council Thirtieth session Agenda items 2 and 8 Annual report of the United Nations High Commissioner for Human Rights and reports of the Office of the High Commissioner and the Secretary-General Follow-up to and implementation of the Vienna Declaration and Programme of Action A/HRC/30/65 Distr.: General / Original: English […]

Cliquer pour continuer la lecture

À qui profiterait la légalisation du cannabis ?

Esprit de justice. Émission sur France Culture, par Antoine Garapon.   Invité(s) : Anne Coppel, sociologue, Présidente d’honneur de l’AFR (Association française pour la réduction des risques) Danièle Jourdain-Menninger, présidente de la Mission interministérielle de la lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA) Christian Ben Lakhdar, maître de conférences en économie à l’Université […]

Cliquer pour continuer la lecture

Le temps de l’armistice

Asud journal, n°50. Enfin, la politique des drogues va marcher sur ses deux pieds : réduction des risques liés à l’usage pour ce qui est la santé, réduction des dommages causés par le trafic pour ce qui est la sécurité. Il reste encore une longue marche pour construire les régulations de l’avenir mais au moins, […]

Cliquer pour continuer la lecture

« agents d’entretiens » / Entretien avec Anne Coppel, sociologue

Propos recueillis par Nicolas Valiadis, pour « agents d’entretiens » « Nos politiques semblent préférer que les prostituées comme les drogués restent des marginaux ! » (…) Qu’entendez-vous par « civiliser les drogues » comme vous l’expliquiez dans votre ouvrage éponyme ? Il faut apprendre à vivre avec ! Plus de la moitié de la population et 70% des adultes ont essayé au moins une fois le cannabis. Pensez éradiquer les drogues est une utopie. On peut les limiter, c’est tout ! C’est certes un danger, un risque, mais au même titre que l’alcool qui est vendu légalement. Il faut bien connaître les risques, faire appel à la responsabilité de chacun en débattant sur la consommation, l’autoproduction, la revente de drogues, plutôt que de se murer dans une politique répressive à outrance et qui n’est en fait que de la poudre aux yeux ! (…)

Cliquer pour continuer la lecture

Médecine contre justice : le face-à-face instauré par la loi de 1970

Revue SWAPS, Analyse, n°60, 3e trimestre 2010 La loi de 1970 a institué un partenariat ambigu entre justice et santé, qui a oscillé au fil du temps entre recherche de consensus, malentendus et confiscation du débat au nom de la « guerre à la drogue ». Il s’agit aujourd’hui d’abandonner la recherche d’un illusoire consensus pour la […]

Cliquer pour continuer la lecture

Cannabis : les effets ballons de la politique française

Terra Nova, Note Par Olivier Poulain, et Anne Coppel, Mario Lap, Victor Ippécourt.

Introduction :

NOTE
Le débat sur la politique du cannabis a été récemment relancé par Daniel Vaillant. L’ancien Ministre de l’Intérieur, aujourd’hui député maire du XVIIIe arrondissement de Paris, a obtenu auprès du groupe socialiste de l’Assemblée nationale l’ouverture d’un groupe de travail sur le sujet. Cette réflexion s’inscrit dans une révision plus globale des politiques publiques, qui a notamment lieu aux Etats-Unis, au Portugal, aux Pays-Bas ou en République Tchèque. L’hebdomadaire anglais The Economist consacrait au sujet un dossier complet au printemps dernier.
Pourtant, de nombreuses voix de gauche s’inquiètent en considérant que le simple fait de rouvrir ce débat pourrait avoir des conséquences très dommageables dans l’opinion. Les socialistes restent traumatisés par la campagne présidentielle de 2002 sur laquelle les commentateurs s’accordent à dire qu’ils furent en partie défaits sur le terrain de la sécurité. D’où la crainte que des positions visant à “dépénaliser”, “légaliser” ou “décriminaliser” la consommation de cette drogue ne soient instrumentalisées par la droite dans un procès en irresponsabilité.

Cliquer pour continuer la lecture

Pour la fin du cannabis hors-la-loi

Tribune publiée le 27 mai 2009

Extrait :  » Ces mesures, difficiles à mettre en œuvre, ne pourraient résoudre qu’une part des problèmes mais c’est aller dans le bon sens. Le changement de la politique des drogues ne peut se faire que pas à pas, dans une démarche de réduction des risques. De nouveaux modes de gestion des drogues doivent être expérimentés en fonction des problèmes précis qui se posent sur le terrain. Le développement de ces expérimentations sera fonction des résultats obtenus. »

Cliquer pour continuer la lecture

Fumeurs en pétard

PAR CLAIRE DEMONT, EMMA AUDETTE, POLITIS.FR   Cette année encore, de nombreux fumeurs de haschich ont répondu présents à « l’appel du 18 joint » organisé par le Collectif d’information et de recherche cannabique (Circ). Plusieurs centaines de personnes se sont réunies au parc de La Villette pour demander, en musique, la dépénalisation du cannabis. […]

Cliquer pour continuer la lecture

« Le cannabis fait délirer… ceux qui n’en prennent pas »

L’APPEL DU « 18 JOINT », 30 ANS APRES Propos recueillis par Jérôme Hourdeaux, Nouvelobs.com Pour relancer aujourd’hui cet appel qui date de 1976 ? Qu’apporterait la dépénalisation du cannabis ? – La dépénalisation de l’usage permettrait tout d’abord de simplement en parler. Actuellement, lorsque l’on fait de la prévention et que l’on parle de cannabis dans […]

Cliquer pour continuer la lecture