La guerre aux drogues face au VIH/sida : Comment la criminalisation de l’usage de drogues aggrave la pandémie mondiale

RAPPORT DE LA COMMISSION MONDIALE POUR LA POLITIQUE DES DROGUES RÉSUMÉ La guerre mondiale contre la drogue accélère la transmission du VIH/sida parmi les usagers de drogues et leurs partenaires sexuels. Les études menées à travers le monde montrent systématiquement que les politiques répressives de lutte contre la drogue empêchent les usagers d’accéder aux services […]

Cliquer pour continuer la lecture

Prohibition des drogues le début de la fin ?

SWAPS, nº 66 Dossier  Prohibition par Didier Jayle / Centre national des arts et métiers / Bertrand Lebeau / Hôpital Saint-Antoine / William Lowenstein / Clinique Montevideo À l’heure de la mondialisation, les conventions internationales contre les drogues demeurent inefficaces contre les mafias. Laisser miroiter la possibilité d’une société sans drogue est aujourd’hui irresponsable.Vieille d’un […]

Cliquer pour continuer la lecture

Comment légaliser les drogues ; propositions pour aller de l’avant

Vacarme 57 / Drogues : on légalise par Laurence Duchêne, Stany Grelet, Caroline Izambert, Aude Lalande, Philippe Mangeot, Pierre Zaoui & Sacha Zilberfarb Le « problème des drogues », c’est loin d’être le seul problème des drogués : c’est le problème des mafias et des gangs ; le problème de l’économie de survie des quartiers déshérités ; le problème de la transmission du sida ; le problème des relations intergénérationnelles ; […]

Cliquer pour continuer la lecture

« agents d’entretiens » / Entretien avec Anne Coppel, sociologue

Propos recueillis par Nicolas Valiadis, pour « agents d’entretiens » « Nos politiques semblent préférer que les prostituées comme les drogués restent des marginaux ! » (…) Qu’entendez-vous par « civiliser les drogues » comme vous l’expliquiez dans votre ouvrage éponyme ? Il faut apprendre à vivre avec ! Plus de la moitié de la population et 70% des adultes ont essayé au moins une fois le cannabis. Pensez éradiquer les drogues est une utopie. On peut les limiter, c’est tout ! C’est certes un danger, un risque, mais au même titre que l’alcool qui est vendu légalement. Il faut bien connaître les risques, faire appel à la responsabilité de chacun en débattant sur la consommation, l’autoproduction, la revente de drogues, plutôt que de se murer dans une politique répressive à outrance et qui n’est en fait que de la poudre aux yeux ! (…)

Cliquer pour continuer la lecture

Pour mieux lutter contre le cannabis : sortir de l’hypocrisie

Légalisation contrôlée du cannabis Rapport du Groupe de Travail, Présidé par Daniel Vaillant, Député de Paris, Ancien ministre de l’Intérieur Groupe SRC Socialiste, Radical, Citoyen Assemblée nationale – XIIIème législature. I n t r o d u c t i o n Avec 13,4 millions d’expérimentateurs et près de 4 millions de consommateurs, le cannabis est […]

Cliquer pour continuer la lecture

OFDT : De la fièvre ? Cassons le thermomètre !

C’est avec stupeur que nous avons appris l’éviction de Jean Michel Costes de son poste de directeur de l’Observatoire Français des Drogues et Toxicomanies. Les raisons mises en avant pour justifier cette décision aussi brutale qu’inattendue sont plus qu’inquiétantes. Disons tout d’abord que Jean Michel Costes, en quinze ans, a réussi à créer un lieu […]

Cliquer pour continuer la lecture

Extases collectives : un messianisme démocratique

La révolution psychédélique en marche 1964, l’autocar des Merry Prankers, bariolé d’une jungle de mandalas phosphorescents, bardé de hauts-parleurs, d’amplificateurs, de matériel sono flambant neuf s’embarque pour le Grand Voyage, qui d’Ouest en Est traverse l’Amérique pour revenir à son point de départ, la Californie. Deux ans après, le quartier Haight-Ashbury à San Francisco est […]

Cliquer pour continuer la lecture

Médecine contre justice : le face-à-face instauré par la loi de 1970

Revue SWAPS, Analyse, n°60, 3e trimestre 2010 La loi de 1970 a institué un partenariat ambigu entre justice et santé, qui a oscillé au fil du temps entre recherche de consensus, malentendus et confiscation du débat au nom de la « guerre à la drogue ». Il s’agit aujourd’hui d’abandonner la recherche d’un illusoire consensus pour la […]

Cliquer pour continuer la lecture

Cannabis : les effets ballons de la politique française

Terra Nova, Note Par Olivier Poulain, et Anne Coppel, Mario Lap, Victor Ippécourt.

Introduction :

NOTE
Le débat sur la politique du cannabis a été récemment relancé par Daniel Vaillant. L’ancien Ministre de l’Intérieur, aujourd’hui député maire du XVIIIe arrondissement de Paris, a obtenu auprès du groupe socialiste de l’Assemblée nationale l’ouverture d’un groupe de travail sur le sujet. Cette réflexion s’inscrit dans une révision plus globale des politiques publiques, qui a notamment lieu aux Etats-Unis, au Portugal, aux Pays-Bas ou en République Tchèque. L’hebdomadaire anglais The Economist consacrait au sujet un dossier complet au printemps dernier.
Pourtant, de nombreuses voix de gauche s’inquiètent en considérant que le simple fait de rouvrir ce débat pourrait avoir des conséquences très dommageables dans l’opinion. Les socialistes restent traumatisés par la campagne présidentielle de 2002 sur laquelle les commentateurs s’accordent à dire qu’ils furent en partie défaits sur le terrain de la sécurité. D’où la crainte que des positions visant à “dépénaliser”, “légaliser” ou “décriminaliser” la consommation de cette drogue ne soient instrumentalisées par la droite dans un procès en irresponsabilité.

Cliquer pour continuer la lecture

Réduction des risques et prohibition : frères ennemis ou complices ?

Article Publié dans Asud Journal, n°40

À quoi sert la politique de réduction des risques (RdR) ? À protéger la santé de ceux qui consomment des drogues, tout en étant utile à leur entourage. Mais pour les partisans de la guerre à la drogue, tout ce qui peut aider les usagers de drogues est suspect : nous serions des défaitistes dans la guerre, des traîtres ou, pire encore, des prodrogues ! Inacceptable, donc !

Cliquer pour continuer la lecture

[Drogues : sept ans d’hiver]

Entretien avec Anne Coppel, réalisé par Aude Lalande, revue Vacarme.

« Que se passe-t-il au juste sur le front des drogues ? Non pas la répétition figée d’une lutte entre États répressifs et associations antiprohibitionnistes, mais mille mouvements complexes, qu’une grille de lecture binaire ne permet pas de déchiffrer. Avancées et reculs, durcissements et concessions, expérimentations semi-clandestines et manifestations au grand jour : les enjeux politiques liés à l’usage de drogues ne se laissent pleinement saisir que si on en fait l’histoire avec précision. Anne Coppel est sociologue. C’est aussi une figure centrale du mouvement dit de « réduction des risques » qui depuis une vingtaine d’années creuse, sur la base de préoccupations sanitaires, des voies alternatives à la répression. Elle trace ici les lignes de cette histoire récente. »

Cliquer pour continuer la lecture

Pour la fin du cannabis hors-la-loi

Tribune publiée le 27 mai 2009

Extrait :  » Ces mesures, difficiles à mettre en œuvre, ne pourraient résoudre qu’une part des problèmes mais c’est aller dans le bon sens. Le changement de la politique des drogues ne peut se faire que pas à pas, dans une démarche de réduction des risques. De nouveaux modes de gestion des drogues doivent être expérimentés en fonction des problèmes précis qui se posent sur le terrain. Le développement de ces expérimentations sera fonction des résultats obtenus. »

Cliquer pour continuer la lecture

écrire pour exister – 1990 : lettres au ministère

Article publié dans Vacarme 46, hiver 2009

Janvier 1990, des cahiers circulent rue Saint-Denis, de beaux cahiers cartonnés, grand format, 21 x 29,7. Ingrid, Fathia, Dany, Malika, Lydia, chacune chargée d’un cahier, recueillent des lettres écrites par les femmes sur « la prévention, les actions à entreprendre ou toutes autres suggestions les concernant ».

Documents associés : des lettres

Cliquer pour continuer la lecture