Chapitre 3 / LE BUS DES FEMMES

1990, le Bus des femmes est la première action communautaire en direction des femmes prostituées. Un autobus anglais stationne chaque soir aux portes de Paris. L’équipe a été constituée de femmes relais, appartenant au milieu dans un objectif de « prévention par les pairs ». Rapidement, un premier problème se pose. La situation dramatique des […]

Cliquer pour continuer la lecture

Annexe : Réduction des risques, résultats, France

La vente libre des seringues en 1987 a été évaluée dès 1988 dans une enquête de TIREP et de l’INSERM, publiée en 1991, montrant qu’environ 60 % des injecteurs avaient renoncé au partage des seringues. En complément des évaluations des actions de terrain, la Direction générale de la santé a mis en place en 1996 […]

Cliquer pour continuer la lecture

Annexe / Chronologie de la réduction des risques en France

Cette chronologie repose sur une définition étroite de la réduction des risques en liaison avec la prévention du sida, qui est la définition officielle française. Nous avons donc exclu de ce tableau les débats sur la loi ou sur le dopage, les actions de prévention du sida généralistes ou ciblées sur d’autres populations (par exemple […]

Cliquer pour continuer la lecture

L’outreach : l’art difficile de toucher les populations exclues

RECHERCHE Peddro, numéro spécial, Unesco et Onu-Sida Décembre 2001   Cette approche d’alliance sociale est d’une efficacité unique quant à la diminution de la contamination du VIH auprès des usagers de drogues. En 1992, le NIDA (National Institute on Drug Abuse), organisme de recherche des Etats-Unis, fait l’évaluation des actions de prévention qu’il subventionne depuis 1987. […]

Cliquer pour continuer la lecture

Sexe, drogue et prévention – Dix clés pour comprendre l’épidémie

F. EDELMANN (sous la direction de),  Le Journal du sida (n°47, février 1993) Le Monde Éditions, 1996, pp. 85-90   Le duo toxicomanie-sida n’a plus à être évoqué, tant il a fait parler de lui jusqu’à modifier radicalement la pensée des plus réactionnaires des hommes politiques quant aux produits de substitution. Pourtant, un grand nombre […]

Cliquer pour continuer la lecture

Toxicomanie : deux rapports nécessaires

Transcriptases, numéro 34 Revue critique de l’actualité scientifique internationale sur le VIH et les virus des hépatites Le travail de la commission Henrion rejoindra-t-il le «cimetière de papiers» où beaucoup de rapports achèvent leur carrière ? C’est, en tout cas, un travail de fond qui mérite d’être lu par tous ceux qui s’intéressent aux politiques […]

Cliquer pour continuer la lecture
Citation et Recherche en cours

Clarisse et Jean, « ravaudeurs de toxicos »

SANS qu’ils l’aient jamais cherché, la toxicomanie est venue à eux, depuis la rue. Avec la douleur de leurs patients, douleurs du corps et de la tête mêlées, les docteurs Clarisse Boisseau et Jean Carpentier ont dû tâtonner, inventer dans l’isolement de leur cabinet de généralistes. Certains de leurs confrères, si peu confraternels, les appellent […]

Cliquer pour continuer la lecture

Drogues, Toxicomanie et Action humanitaire

Médecine Humanitaire, Lebas J.- Veber F. – Brücker G. (Dir.)

Chapitre 8, Bertrand LEBEAU, Anne COPPEL

Médecine-Sciences (Coll.), éd. Flammarion, 1994, pp. 55-58

À première vue, il peut sembler paradoxal de consacrer un chapitre d’un traité de médecine humanitaire à la réduction des risques en matière de drogues. Pourtant rien n’illustre mieux les rapports entre santé publique, droits de l’homme et devoir d’ingérence humanitaire que la réduction des risques. Partout ce nouveau paradigme de prévention et de soins aux usagers de drogues a été et reste un combat malgré l’accumulation, chaque jour plus convaincante, des résultats obtenus. Au centre de ce modèle: le concept de vulnérabilité (1). Ce sont les populations les plus vulnérables, usagers de drogues, prostitué( e )s, prisonniers, SDF, minorités ethniques qui sont devenues, partout dans le monde, les premières victimes des nouveaux fléaux sanitaires : virus des hépatites, VIH, tuberculose, etc. De ce point de vue, les usagers de drogues, et plus précisément ceux qui les consomment par voie injectable (2), sont dans une situation particulièrement critique : criminalisés, socialement marginalisés, ils ont été et continuent largement à être les sacrifiés de la prévention et du soin. Le lourd. tribut qu’ils paient au SIDA en témoigne tragiquement.

Cliquer pour continuer la lecture

Réduction des risques : de la seringue à la sexualité

La conférence au pied du mur, Berlin 7-11 juin 1993 Le Journal du Sida, n°54-55, sept.-oct. 1993, pp. 82-86.   La baisse de l’incidence du VIH chez les toxicomanes, relevée dans plusieurs villes, prouve que la politique de réduction du risque est efficace. Raison de plus pour développer l’effort en la matière, en n’oubliant pas […]

Cliquer pour continuer la lecture

Prévention du sida auprès des toxicomanes : l’heure des bilans.

De retour de Berlin La prévention est-elle efficace ? Concernant les toxicomanes, les travaux présentés lors de la XIème Conférence Internationale ne permettent plus d’en douter : les toxicomanes ont majoritairement changé de comportement et ce changement est suffisant pour infléchir l’évolution de l’épidémie. Nombre de villes enregistrent aujourd’hui une stabilisation voire un recul de […]

Cliquer pour continuer la lecture

Les réseaux d’échanges sexuels et de circulation de l’information en matière de sexualité dans les quartiers à risque

Premier chapitre de la recherche :
« Réseaux de sociabilité et pratiques sexuelles des jeunes des quartiers déshérités en banlieue parisienne »,
GRASS laboratoire CNRS pour l’ANRS, en coll. avec P. BOUHNIK et N. BOULLENGER

Résumé : L’objectif de la recherche est de décrire les pratiques affectivo-sexuelles et la gestion du risque Sida des jeunes proches du risque dans des quartiers caractérisés par la présence d’usagers de drogues dans les sociabilités du site. Il s’agit de quartiers ou cités des villes suivantes : St Denis, Gennevilliers, Aulnay, Corbeil, Blanc-Mesnil. La proximité au risque est définie ici par la connaissance dans son environnement proche de toxicomanes I.V. et de personnes contaminées. Dans chacun de ces quartiers, on a procédé à une identification des réseaux de sociabilité au niveau micro-local. La descrition porte sur les lieux de rencontre entre sexe (boites, cafés, école, activités sportives ou culturelle ), les critères du choix du partenaires (appartenance ou non à des réseaux d’inter-connaissance), les modes de relations affectivo-sexuelles (multipartenariat, fidélité ou fidélités successives), l’évaluation personnelle du risque, les règles de communication (ce qui peut être dit, ce qui doit être tu), les pratiques de changement, la perception et l’usage du préservatif en fonction du statut de la relation.

Cliquer pour continuer la lecture

Régimes globaux de prohibition et trafic international de drogue*

Tiers-Monde. 1992, tome 33 n°131. Drogues et développement (sous la direction de Pierre Salama et Michel Schiray). pp. 537-552. Ce texte est extrait d’un article plus général de l’auteur sur les régimes globaux de prohibition dans la société internationale. Cet article a pour objet d’étudier les dynamiques d’émergence et de développement des normes en matière […]

Cliquer pour continuer la lecture

Les recherches de terrain françaises sur les toxicomanes

Chapitre, en coll. avec Nelly Boullenger et WEINBERGER M.  Penser la Drogue, penser les drogues Alain Ehrenberg (sous la direction de.), Éditions Descartes, 1992 pp. 87-131     LE CHAMP DE L’ÉTUDE   Un progrès dans la volonté de savoir Au cours des années 70, à l’exception de quelques rares enquêtes épidémiologiques, la recherche en […]

Cliquer pour continuer la lecture

Prostitution et santé publique / Recherche – Action / OMS

RECHERCHE-ACTION WHO COLLABORATING CENTRE ON AIDS CENTRE COLLABORATEUR O.M.S. SUR LE SIDA INSTITUT DE MÉDECINE ET D’ÉPIDÉMIOLOGIE AFRICAINES ET TROPICALES (FONDATION Léon MBA)   RÉDIGÉ PAR : Anne Coppel, Lydia Braggiotti, Isabelle de Vincenzi, Sylvie Besson, Rosemary Ancelle, Jean-Baptiste Brunet   1. PRESENTATION DU PROJET 1.1. Les objectifs de la recherche-action Le projet a pour […]

Cliquer pour continuer la lecture