Cannabis, l’autre débat interdit

L’heure n’est pas aux débats de société. Le gouvernement a cédé aux mouvements ultra conservateurs : PMA trappée et examen de la loi famille déplacée à 2015. D’autres débats de société flottent dans les limbes de l’idéologie réactionnaire. Le groupe EELV du sénat, sous la houlette de la sénatrice Esther Benbassa, le rappelle en présentant […]

Cliquer pour continuer la lecture

La guerre aux drogues : une guerre raciale ?

TRIBUNE

Louis-Georges TIN Président du Conseil représentatif des associations noires (Cran)
Fabrice OLIVET Secrétaire général de l’Association française pour la réduction des risques (AFR)

«La plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c’est un fait», déclarait Eric Zemmour le 6 mars 2010. Dès lors, si vraiment «c’est un fait», de deux choses l’une, soit les Noirs et les Arabes sont prédisposés à la délinquance, soit il y a un biais racial dans le système. Aujourd’hui, trente ans après la fameuse «Marche pour l’égalité», la génération des marcheurs a subi une véritable hécatombe. Nombreux sont ceux qui sont morts à cause de la drogue, ou plutôt à cause de la manière dont est menée cette croisade. La guerre aux drogues n’est-elle pas en fait une guerre raciale ?

Cliquer pour continuer la lecture

Interview / Le nouveau livre de Michelle Allexander

Michelle Alexander, l’auteur de : Le Nouveau Jim Crow : l’incarcération de masse à l’ère des politiques aveugles, répond à quelques questions de TalkingDrugs. Q1: En dehors des États-Unis, l’incarcération de masse apparaît comme une injustice sociale monumentale. D’après vous, pourquoi ce problème existe-t-il depuis si longtemps et  pourquoi a-t-il reçu une si faible couverture […]

Cliquer pour continuer la lecture

La guerre du cannabis entre dans les jardins

Publié1 le lundi 19 mai 2014 12:32 | Écrit par Laurent Appel | CannabisText.org Le marché du cannabis a longtemps eu une image cool, surtout comparé à l’héroïne ou la cocaïne. Ce temps est révolu : règlements de comptes et enlèvements, mafias transnationales et clubs de motards 1%, go-fast kamikazes et occupations de territoires, extorsions et […]

Cliquer pour continuer la lecture

Asud-journal, Drogues : sortir de l’impasse

Fabrice Olivet ASUD Journal N°51 Vous cherchez un cadeau de Noël intelligent ? Anne Coppel et Olivier Doubre, deux fidèles compagnons d’Asud-Journal, vous donnent l’opportunité de briller en société. Non que la prohibition des drogues soit nécessairement facile à caser entre la dinde et le caviar, mais offrir Drogues, sortir de l’impasse est une contribution […]

Cliquer pour continuer la lecture

AFR : 4èmes Rencontres Nationales de la Réduction des Risques

  Discours d’Anne Coppel, Présidente d’honneur de l’AFR ( 25-26 octobre 2012, Paris).  [dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xw5vra_rdr-2012-anne-coppel-presidente-d-honneur-de-l-afr_news[/dailymotion]     Les plénières étaient l’aboutissement de la campagne de communication (2012) :  » Et si vous étiez Président de la MILDT ?  » / Quelle orientation prendra la politique française des drogues pour les 5 ans à venir ? Intervenants […]

Cliquer pour continuer la lecture

Drogues : sortir de l’hypocrisie française (dossier de blog)

Sur Laurent MUCCHIELLI – Drogues et toxicomanies On le sait, une certaine rhétorique politicienne manichéenne a enfermé le débat sur la sécurité dans une opposition entre rigueur et laxisme, et certains s’y font toujours prendre. Mais ce genre de simplismes pollue tout aussi bien le débat sur les drogues, qui est enfermé depuis des décennies […]

Cliquer pour continuer la lecture

Cannabis : les effets ballons de la politique française

Terra Nova, Note Par Olivier Poulain, et Anne Coppel, Mario Lap, Victor Ippécourt.

Introduction :

NOTE
Le débat sur la politique du cannabis a été récemment relancé par Daniel Vaillant. L’ancien Ministre de l’Intérieur, aujourd’hui député maire du XVIIIe arrondissement de Paris, a obtenu auprès du groupe socialiste de l’Assemblée nationale l’ouverture d’un groupe de travail sur le sujet. Cette réflexion s’inscrit dans une révision plus globale des politiques publiques, qui a notamment lieu aux Etats-Unis, au Portugal, aux Pays-Bas ou en République Tchèque. L’hebdomadaire anglais The Economist consacrait au sujet un dossier complet au printemps dernier.
Pourtant, de nombreuses voix de gauche s’inquiètent en considérant que le simple fait de rouvrir ce débat pourrait avoir des conséquences très dommageables dans l’opinion. Les socialistes restent traumatisés par la campagne présidentielle de 2002 sur laquelle les commentateurs s’accordent à dire qu’ils furent en partie défaits sur le terrain de la sécurité. D’où la crainte que des positions visant à “dépénaliser”, “légaliser” ou “décriminaliser” la consommation de cette drogue ne soient instrumentalisées par la droite dans un procès en irresponsabilité.

Cliquer pour continuer la lecture

La répression aggravée des usagers de stupéfiants depuis la loi du mars 2007

Politique Criminelle Appliquée, Archives de politique criminelle, 2009/1 (n° 31), p. 145-154. Editions A. Pédone L’inflation législative ne permet plus de prendre le temps d’analyser en détail chacun des textes législatifs nouveaux. L’accent est mis sur les éléments les plus médiatisés qui ne sont pas forcément ceux ayant le plus d’impact. Dans la loi n° […]

Cliquer pour continuer la lecture

Réduction des risques et prohibition : frères ennemis ou complices ?

Article Publié dans Asud Journal, n°40

À quoi sert la politique de réduction des risques (RdR) ? À protéger la santé de ceux qui consomment des drogues, tout en étant utile à leur entourage. Mais pour les partisans de la guerre à la drogue, tout ce qui peut aider les usagers de drogues est suspect : nous serions des défaitistes dans la guerre, des traîtres ou, pire encore, des prodrogues ! Inacceptable, donc !

Cliquer pour continuer la lecture

[Drogues : sept ans d’hiver]

Entretien avec Anne Coppel, réalisé par Aude Lalande, revue Vacarme.

« Que se passe-t-il au juste sur le front des drogues ? Non pas la répétition figée d’une lutte entre États répressifs et associations antiprohibitionnistes, mais mille mouvements complexes, qu’une grille de lecture binaire ne permet pas de déchiffrer. Avancées et reculs, durcissements et concessions, expérimentations semi-clandestines et manifestations au grand jour : les enjeux politiques liés à l’usage de drogues ne se laissent pleinement saisir que si on en fait l’histoire avec précision. Anne Coppel est sociologue. C’est aussi une figure centrale du mouvement dit de « réduction des risques » qui depuis une vingtaine d’années creuse, sur la base de préoccupations sanitaires, des voies alternatives à la répression. Elle trace ici les lignes de cette histoire récente. »

Cliquer pour continuer la lecture