Peut-on soigner les toxicomanes ? Les enseignements de l’histoire

Toxicomanie, Hépatite, Sida Jean Marie Guffens (sous la direction de) Éd. Les Empêcheurs de tourner en rond, 1994, pp. 43-48. CLIQUEZ ICI POUR VOIR LE SOMMAIRE DU THS n°1   Des années 1880 où les médecins diagnostiquent une nouvelle maladie, «morphinisme» puis « morphinomanie » au début du XXe siècle, différents traitements sont expérimentés, tout […]

Cliquer pour continuer la lecture

Stratégies collectives et prévention de l’infection par le VIH chez les toxicomanes

en résumé :
En matière de toxicomanie, la politique de hié- rarchisation des risques, plaçant la prévention du sida comme objectif prioritaire, paraît aujourd’hui incontournable même si l’objectif de désin- toxication doit être poursuivi avec un élar- gissement de l’offre de soins. Plusieurs études indiquent que les toxicomanes modifient leurs comportements face à l’épidémie, qu’il s’agisse de l’usage de drogues ou de sexualité, principalement grâce aux groupes de pairs. Les stratégies collectives peuvent être regroupées en deux catégories : les actions portant sur les déter- minants ou les conditions dans lesquelles la drogue est utilisée (accès au matériel d’injection, prescription de produits de substitution) ; les actions collectives menées au sein des groupes de toxicomanes par des membres de ces groupes (système de relais et d’entraide sur le modèle des organisations homosexuelles). Pour ces deux catégories un certain nombre d’expériences, en France et à l’étranger, sont présentées. L’efficacité de la politique de réduction des risques reste à évaluer. Même si la plupart des expériences ont prouvé leur utilité dans le cadre de la prévention du sida, aucune d’entre elles ne peut prétendre à elle seule contrôler l’épidémie. De nombreux obstacles demeurent pour développer cette nouvelle conception de l’intervention auprès des toxicomanes.

Cliquer pour continuer la lecture

Réduction des risques : de la seringue à la sexualité

La conférence au pied du mur, Berlin 7-11 juin 1993 Le Journal du Sida, n°54-55, sept.-oct. 1993, pp. 82-86.   La baisse de l’incidence du VIH chez les toxicomanes, relevée dans plusieurs villes, prouve que la politique de réduction du risque est efficace. Raison de plus pour développer l’effort en la matière, en n’oubliant pas […]

Cliquer pour continuer la lecture

Limiter la casse / Présentation /

Le 19 octobre 1993, le collectif publie un appel dans Le Monde et Libération qui commençait par « Des toxicomanes meurent chaque jour du sida, d’hépatite, de septicémie par suicide ou par overdose. Ces morts peuvent être évitées, c’est ce qu’on appelle la réduction des risques … » et se terminait par : « L’alternative entre incarcération ou obligation de soin est une impasse. La responsabilité des pouvoirs publics est engagée comme elle le fut dans l’affaire du sang contaminé. Parce qu’une seule injection suffit pour devenir séropositif, parce que les toxicomanes sont nos enfants, nos conjoints, nos voisins, nos amis, parce qu’on ne gagnera pas contre le sida en oubliant les toxicomanes, limitons la casse ! »

Cliquer pour continuer la lecture

Drogue : Kouchner préfère la prévention à l’anglaise

François DEVINAT, Libération, Société   Londres, New York et Paris ont confronté leur expérience face à la toxicomanie. Le ministre français a vanté le modèle anglais qui, en facilitant la distribution de seringues et de méthadone, limite la propagation du sida chez les toxicomanes. Londres inflige-t-il à Paris un honteux Trafalgar dans la prévention de […]

Cliquer pour continuer la lecture

Transcriptases – n°6 : La nécessité d’une approche qualitative et diversifiée

Menée auprès de 172 programmes délivrant de la méthadone à 34 000 patients, cette enquête représentative fournit quelques outils d’évaluation des programmes méthadone aux Etats-Unis et mérite une discussion approfondie. L’interprétation des résultats exige d’expliciter le cadre de l’enquête, c’est-à-dire de poser les questions suivantes : – quelles questions se posent les chercheurs, dans quel […]

Cliquer pour continuer la lecture

Prostitution et santé publique / Recherche – Action / OMS

RECHERCHE-ACTION WHO COLLABORATING CENTRE ON AIDS CENTRE COLLABORATEUR O.M.S. SUR LE SIDA INSTITUT DE MÉDECINE ET D’ÉPIDÉMIOLOGIE AFRICAINES ET TROPICALES (FONDATION Léon MBA)   RÉDIGÉ PAR : Anne Coppel, Lydia Braggiotti, Isabelle de Vincenzi, Sylvie Besson, Rosemary Ancelle, Jean-Baptiste Brunet   1. PRESENTATION DU PROJET 1.1. Les objectifs de la recherche-action Le projet a pour […]

Cliquer pour continuer la lecture

Un nouveau réformateur social : le malade

Daniel Defert, Président d’AIDES (association française d’aide aux malades du sida) Libération, rubrique Rebonds Jusqu’en 1981, nous avons cru que dans nos sociétés, toute personne malade pouvait, à tout instant, se présenter à tous : familles, soignants, collègues de travail, églises, écoles, gouvernements, et recevoir de chacun la même attention, les mêmes soins, la même […]

Cliquer pour continuer la lecture

Chapitre 2 : Au temps de l’opium presque innocent

  LES premières toxicomanies d’Occident, à l’âge classique, sont toujours médicales, souvent euphoriques, et presque innocentes. Les engouements pour l’opium résultent d’une double quête : alléger les souffrances du corps et remédier aux maux sociaux. Aristocrates et bourgeois s’administrent en potion, en lavement, en injection ou en cataplasme les mirifiques préparations opiacées. Les traités de […]

Cliquer pour continuer la lecture

Chapitre 6 : La curiosité des savants et la recherche des esthètes

LA drogue est souvent exotique. L’exotisme du XVIIIe siècle, celui de Bougainville, de La Condamine, de Cook, de La Pérouse, fascine comme un miroir. Au XIXe , il séduit et inquiète. En octobre 1800, au beau milieu de l’expédition d’Egypte, un musulman ivre de cannabis tente de poignarder Bonaparte. Le jeune général prend un arrêté, […]

Cliquer pour continuer la lecture

Chapitre 11 : Les combattants de l’hygiène

LA lutte contre les drogues prend place, à la fin du siècle, dans le grand combat pour l’Etat-Providence, qu’engage la Troisième République (1). Partout en Europe, un nouveau modèle de contrôle des substances toxiques s’ébauche ou se parfait. Autrefois, la religion et la morale étaient les ultimes recours. Désormais, l’époque est positive : une approche […]

Cliquer pour continuer la lecture

Chapitre 16 : Aux racines de la prohibition

LE modèle européen d’intervention contre les drogues, qui émerge au XIXe. siècle, s’ancre dans une expertise professionnelle, étroitement liée a l’État. Sur un autre continent, un autre modèle s’invente — événement crucial, dans la lutte de l’Occident contre les drogues. Cette stratégie d’intervention est fondée sur l’interdiction du produit, la criminalisation de ses usagers et […]

Cliquer pour continuer la lecture

Les politiques de prévention de la toxicomanie en Europe : les débats actuels

publié dans Politiques Locales et toxicomanie (1), Actes du colloque, 22-23 janvier 1988, Marly-Le-Roy, Document de l’INJ, numéro 1, Éd. FIRST – Institut National de la Jeunesse, 1988, 261 p., pp. 57-65 Les politiques européennes de prévention sont, pour beaucoup de pays, d’origine toute récente. Une fois dépassée la période de dénégation et de refus, […]

Cliquer pour continuer la lecture

Réduction des Risques (RDR)

1. Textes de référence Réduction des risques et des dommages : Rapport de l’Audition publique AP_RDRD_Rapport orientation et recos_final La réduction des risques et des dommages liés aux conduites addictives 7 et 8 avril à Paris. Rapport d’orientation et recommandations de la commission d’Audition La réduction des risques, une politique de santé publique : Qu’est-ce […]

Cliquer pour continuer la lecture