logo afnu onu

Study on the impact of the world drug problem on the enjoyment of human rights

United Nations, General Assembly, Human Rights Council Thirtieth session Agenda items 2 and 8 Annual report of the United Nations High Commissioner for Human Rights and reports of the Office of the High Commissioner and the Secretary-General Follow-up to and implementation of the Vienna Declaration and Programme of Action A/HRC/30/65 Distr.: General / Original: English […]

image AFR

AFR : 4èmes Rencontres Nationales de la Réduction des Risques

  Discours d’Anne Coppel, Présidente d’honneur de l’AFR ( 25-26 octobre 2012, Paris).  http://www.dailymotion.com/video/xw5vra     Les plénières étaient l’aboutissement de la campagne de communication (2012) :  » Et si vous étiez Président de la MILDT ?  » / Quelle orientation prendra la politique française des drogues pour les 5 ans à venir ? Intervenants […]

Renouer l’alliance thérapeutique

Revue Pratiques, Les Cahiers de la médecine utopique.

La prohibition de l’usage de drogues en France a empêché de développer une politique de santé publique. La réduction des risques a été imposée par l’épidémie de sida. Les médecins doivent reprendre la gestion des psychotropes, en alliance avec les usagers.

image swaps

Médecine contre justice : le face-à-face instauré par la loi de 1970

Revue SWAPS, Analyse, n°60, 3e trimestre 2010 La loi de 1970 a institué un partenariat ambigu entre justice et santé, qui a oscillé au fil du temps entre recherche de consensus, malentendus et confiscation du débat au nom de la « guerre à la drogue ». Il s’agit aujourd’hui d’abandonner la recherche d’un illusoire consensus pour la […]

image universalis

Vies et Portraits, Olievenstein Claude – Universalia 2009

(1933-2008) « OLIEVENSTEIN CLAUDE – (1933-2008)  », Encyclopædia Universalis [en ligne]. Publié dans l‘Encyclopædia Universalis, pp. 494-495 Claude Olievenstein est né à Berlin en 1933. Avec le Centre Marmottan qu’il a fondé en 1971, ce médecin psychiatre a été durant trente années de carrière la figure de proue de l’école française du soin aux toxicomanes. Personnage […]

image olive portrait

La double face d’Olive, le psy des toxicos !

Article publié sur Asud Journal, n°49

Olievenstein s’est opposé bec et ongle à la réduction des risques et pourtant, « le psy des toxicos », « Olive » pour les intimes, a longtemps été le protecteur officiel des toxicomanes, s’élevant aussi bien contre la répression que contre « la médicalisation ». C’est d’ailleurs là où le bât blesse, où nous avons besoin de comprendre notre propre histoire. Des générations d’usagers se sont succédé à Marmottan, le centre de cure qu’il a créé, et nombreux ont été ceux qui ont vu en lui un allié, y compris dans la réduction des risques.

A Report on Global Illicit Drugs Markets 1998-2007

Peter Reuter (RAND) and Franz Trautmann (Trimbos Institute) This study has been produced by the Trimbos Institute and RAND with the financial support of the Commission of the European Communities (contract JLS/2007/C4/005). The study does not necessarily reflect the opinions and views of the European Commission, nor is it bound by its conclusions. Observations clés […]

logo sida info service

Interview Sida Info Service / Classement du Subutex

QUESTIONS À… Anne Coppel. « Exclure des patients du traitement de substitution, c’est les condamner à une vie de galère, et c’est aussi produire de la mortalité »   Sida Info Service (SIS) : La MILDT * et l’Académie de pharmacie proposent de classer le Subutex® comme stupéfiant afin de lutter contre le marché noir. Que […]

action-102-act-up

Traitements de substitution aux opiacés : stupéfiante manœuvre arrière / Lettre ouverte à Xavier Bertrand, Ministre de la Santé

Action 102, ACT UP PARIS   Act Up-Paris et Sidaction ainsi que Anne Coppel, Michel Hautefeuille et Marc Valleur ont fait parvenir à Xavier Bertrand une lettre ouverte pour répondre à la volonté de la MILDT [1] et du ministère de l’Intérieur de classer le Subutex®, un traitement de substitution aux opiacés, comme stupéfiant.   Lettre […]

Good practice, good results. Maintenance treatment outcomes in France

Summary

In 2004, a public debate emerged on the misuse of, and trafficking in, prescribed drugs. Because of their positive outcomes, maintenance treatments were not officially questioned. A national evaluation showed that the decrease of 80% in fatal overdoses and of 67% in arrests for heroin use (1994-1999) were directly connected with treatment accessibility. This assessment resulted in a consensus among addiction and public health experts. These good results have not, however, been published by the mass media, and the general public still is unaware of them. Nor were the causes of these good results were not discussed among health professionals. They are not only due to the medications involved, but to good clinical practices. The first practitioners who started to prescribe maintenance treatment had followed extensive training, and were networking and building relationships of trust with their patients. Against the background of this public debate, a consensus conference on maintenance treatments organ- ized in 2004 recommended that the prescribing GPs should be better trained, and that they should be included in professional networks. Although these recommendations gave priority to the improvement of clinical practices, the authorities have decided to implement control measures over patients. These measures might make access to treatment more difficult, and they fail to sup- port the involvement of GPs and pharmacists. The effectiveness of substitution treatments could be affected.

Key Words: Maintenance treatment – Treatment accessibility – GPs training

logo sfa

Dans quel contexte historique et institutionnel ont été mis en place les traitements de substitution en France et comment notre pays se situe-t-il par rapport aux pays comparables ?

Conférence de consensus sur les traitements de substitution Revue Alcoologie addictologie Décembre 2004, Tome 26, supplément au n°4, pp. 17-26   En 1989, la DGS a commandé une étude sur le devenir des toxicomanes. Comment évaluer la mortalité des toxicomanes puisqu’il n’y a pas d’étude ou de recherche française? L’épidémiologue sollicité réunit les principales études […]

Quelle direction prend le domaine du traitement de la toxicomanie ?

CrossCurrents, The Journal of Addiction and Mental Health Hiver 2003-2004, Vol 7 nº2 L’avenir du traitement dans un monde ‘fou de drogue’ passe par un changement d’attitude Lorsqu’on m’a demandé de rédiger un article sur l’avenir du traitement de la toxicomanie, on m’a averti qu’il serait accompagné d’un autre article traitant de l’avenir de la […]

SOMMAIRE / LIVRE / Peut-on civiliser les drogues ?

Préface de Jean-Michel Belorgey Remerciements Introduction Prologue Partie 1 : À la rencontre des usagers de drogues 1. Aller à la rencontre des usagers de drogues : Pour quoi faire ? 2. Les cahiers de confidences. 3. Le Bus des femmes. 4. La seringue brûle les doigts. 5. Y a-t-il des toxicomanes qui se droguent […]

Les chapitres en ligne

Chapitre 16 / DU CONTRÔLE DE L’USAGE AU TRAITEMENT : « MÉTHADONE- INSERTION » À PIERRE-NICOLE

1990, Didier Touzeau et moi-même ouvrons un programme méthadone au centre Pierre-Nicole avec douze patients qui s’ajoutent aux quarante patients français dam les deux centres ouverts depuis 1973. Malgré les limites de œ projet (doses et durée de traitement limitées), nous obtenons clés résultats convaincants : les usagers renoncent à la prise quotidienne d’héroïne. Mon […]