De la prévention aux soins, une nouvelle approche de l’usage de drogues

Peddro, Unesco – Union Européenne – Onu Sida décembre 2001, pp. 76-78 L’épidémie de sida modifie peu à peu l’image du «toxicomane». Face au danger de la propagation du virus, après quelques hésitations, il a été fait appel à sa responsabilité plutôt qu’à des mesures coercitives. La prévention repose ainsi sur un pacte de solidarité […]

Cliquer pour continuer la lecture

Dossier Rohypnol – « Ce qu’ils en pensent »

Dossier Rohypnol / SWAPS n°18, septembre-octobre 2000 (sur le site de la Revue ) → Petite histoire d’un détournement → L’interdit ne résoudra pas grand chose → Ce qu’ils en pensent 1/ Anne Coppel (AFR) – 2/ François Lafragette (Pharmacien à Paris) – 3/ Pierre Paloméni (Réseau Ville-Hôpital du Val d’oise)   Anne Coppel (Association […]

Cliquer pour continuer la lecture

Du militantisme à une politique de santé publique

Intervention. Conférence organisée par AIDES et La Ligue des Droits de l’Homme, « Droits de l’homme et santé publique », 11 mars 2000.   Le 30 novembre 1993, Limiter la Casse publiait dans Libération un premier appel que nous avons été nombreux, ici à signer : « Des toxicomanes meurent chaque année du sida, de l’hépatite B et […]

Cliquer pour continuer la lecture

Preliminary Observations In Substitution Treatment of Opioid Dependence

The International Center 
for Advencement of Addiction Treatment website

Summary

Considerable evidence indicates a gratifying reduction in the use of heroin in France, and major associated benefits to the general community. This improvement clearly seems related to the massive expansion of opiate-agonist based treatment; the fact that such expansion was possible (development within 4-5 years of the ability to accommodate some 80,000 users!) is itself an encouraging message to other countries (including the United States) seeking to control opiate addiction and its medical and social consequences. The overwhelming reliance on prescribing by generalist, community-based physicians (rather than specialized « programs ») seems to have been a sine qua non of the favorable French experience in recent years. And finally, disparate rules and regulations governing the use of the specific medications to treat heroin addiction preclude reliance on evidence-based medicine to guide the medical profession in its treatment of this illness.

Cliquer pour continuer la lecture

La réduction des risques en France ; à la recherche d’un consensus

Post-face. Les Drogues en France, politique, marchés, usages. Claude Faugeron (Dir.), Ed. Géorg, 2000, pp. 269-279.   Réduction des risques : La politique française. Le 21 juillet 1994, Madame Simone Veil, ministre des affaires sociales, de la santé, et de la ville annonce pour la première fois en France des objectifs de réduction des risques. Différentes […]

Cliquer pour continuer la lecture

La prescription des psychotropes n’est pas une science exacte

Asud Journal, n°17 Tribune à Anne Coppel, sociologue et soignante dans deux centres Méthadone à Paris et présidente de l’Association française de réduction des risques (AFR). Son analyse progressiste en matière de substitution et RDR bouscule quelques idées reçues tant du point de vue des prescripteurs que des usagers.   Il y a maintenant dix […]

Cliquer pour continuer la lecture

Santé publique, réduction des risques et politique européenne des drogues

Toxicomanie à l’aube du 3ème millénaire, une approche globale, THS 4 France Europe Éditions Livres, 1999, pp. 27-34.   L’Europe présente-t-elle des caractéristiques qui lui sont propres et qui permettraient d’envisager la construction d’une politique commune ? La particularité des politiques de drogues est qu’il s’agit de politiques inscrites dans un cadre international. Les conventions […]

Cliquer pour continuer la lecture

Plan triennal de lutte contre la drogue : quelles priorités de sécurité publique ?

Tribunes / Libération 91 048 interpellations dont 74 633 pour usage, soit une augmentation de 25% par rapport à 1996, 4263 pour trafic local, soit une baisse de 40% depuis 1996, tel est le bilan de l’OCTRIS en 1998. Chaque année depuis 1995, le nombre des usagers interpellés augmente tandis que le nombre des trafiquants […]

Cliquer pour continuer la lecture

Drogues : arrêtez d’arrêter les usagers.

TRIBUNE – LIBÉRATION

ANNE COPPEL
PRÉSIDENTE DE L’ASSOCIATION FRANÇAISE DE RÉDUCTION DES RISQUES LIÉS À L’USAGE DE DROGUES (AFR).

Il y a d’autres priorités que d’interpeller les simples consommateurs de cannabis.

Chaque année depuis 1995, le nombre des usagers de drogues interpellés augmente tandis que le nombre des trafiquants diminue, et il s’agit à 80% d’affaires de cannabis (contre 60% en 1995). L’interpellation des usagers de cannabis, est-ce là la priorité des services répressifs ?

Cliquer pour continuer la lecture

IXe conférence internationale sur la réduction des risques : vers les pays en voie de développement

Revue SWAPS, nº 8, juin/juillet/août 1998

Pour la première fois depuis sa création en 1990, la conférence de réduction des risques s’est déroulée dans un pays du Tiers-Monde (Sao Paulo, Brésil, 15-19 mars 1998). En Europe, la réduction des risques s’est imposée, bon gré mal gré. Les dispositifs de lutte contre les drogues n’en restent pas moins des dispositifs de guerre, mais la nécessité d’une politique de santé y est du moins reconnue. La contradiction est plus violente dans les pays du Tiers-Monde, où « la guerre à la drogue » n’est pas une image: elle se mène avec des armées, tandis que les menaces qui pèsent sur la santé des hommes sont difficilement prises en compte.

Cliquer pour continuer la lecture

« Chaque patient a ses clés pour affronter la maladie »

Dans le combat que les médecins mènent contre le virus, le Dr Kirstetter s’engage au côté d’un allié primordial : le malade. Entretien.

Myriam Kirstetter est médecin. (…) Comment installer un rapport de confiance avec des patients enfermés dans l’opprobre de la déviance sexuelle ou de la pathologie toxicomane ? Réponse : on entre dans la salle d’attente, on somnole en écoutant Chopin …

Cliquer pour continuer la lecture

Aperçus sur l’historique et la situation actuelle de la question

Roger Henrion – Introduction Conférence de consensus « Modalités de sevrage chez les toxicomanes dépendant des opiacés » 23 – 24 avril 1998 – Paris   Il est à tout le moins paradoxal que ce soit à un chirurgien, gynécologue-obstétricien de surcroît, peu féru de psychiatrie et n’ayant que des notions très théoriques sur les […]

Cliquer pour continuer la lecture

Post Scriptum : L’enquête à l’épreuve des changements politiques et institutionnels

Post-face sur le contexte de cette recherche : Les Sorties de la toxicomanie, Robert Castel (Dir.) Ed. Universitaires, Fribourg Suisse, 1998, pp.247-258 Pour clore ce livre, nous avons demandé à Anne Coppel, qui a été a très impliquée dans les transformations récentes des politiques en matière de toxicomanie et de Sida, d’apprécier les modifications de […]

Cliquer pour continuer la lecture

De quelques manques qui résistent à la méthadone

  Asud Journal, n°38, best-of La méthadone ne fait pas le lit de la coke, elle n’empêche pas de replonger, elle ne vaccine pas contre le désir d’ivresse. Elle permet de reprendre contrôle. C’est déjà ça.   L’ouverture de la clinique Liberté à Bagneux, en 1993, s’est accompagnée d’une rumeur persistante : une vague de […]

Cliquer pour continuer la lecture

Traitements de substitution. Où en sommes-nous aujourd’hui ?

Colloque International Toxicomanie, Hépatites, sida (THS), 1997. Les traitements de substitution ont connu une histoire aussi mouvementée que la toxicomanie elle-même. La recherche d’un produit de substitution, de la cocaïne à l’héroïne, accompagne à la fin du XIXème siècle, la conceptualisation de la toxicomanie comme maladie. Enthousiasmes et désillusions se succèdent, mais cette alternance a […]

Cliquer pour continuer la lecture