image guide elus efus

Guide pour les élus locaux / FESU / Usage de drogues, services de 1ères lignes et politiques locales

 Forum Européen pour la Sécurité Urbaine (FESU),

Programme Démocratie, Villes & Drogues, février 2008

 

Préface


Parmi les différents niveaux institutionnels, les villes sont en première ligne pour répondre au phénomène de la consommation des drogues. Les autorités locales ont la responsabilité de coordonner les actions des différents acteurs locaux impliqués dans le domaine des drogues : acteurs de la prévention, de la réduction des risques et du soin, services sociaux, associations d’auto-support et de santé communautaire, forces de police, justice, associations de résidents, gérants de discothèques, organisateurs de soirées…
Afin d’échanger leurs pratiques concernant les réponses locales et intégrées en matière de drogues, des villes européennes, alliées à des réseaux européens de la société civile, ont créé le réseau Démocratie, Villes et Drogues (Democracy, Cities & Drugs – DC&D). Le premier projet DC&D (2005-2007), co-financé par la Commission européenne, a permis aux partenaires de partager leurs expériences sur des thèmes comme le rôle des élus dans les stratégies municipales en matière de drogues, les projets locaux de prévention en milieux festifs, l’intégration des services accueillant les consommateurs de drogues dans les quartiers, l’implication au sein des coalitions locales du milieu médical et scientifique, des minorités, des groupes spécifiques…
Ce guide est le fruit des échanges du groupe de travail “Réseau des villes partenaires”, porté par le Forum Européen pour la Sécurité Urbaine (FESU) et impliquant les villes de Charleroi (Belgique), Enschede (Pays Bas), La Spezia (Italie), Ljubljana (Slovénie), Matosinhos (Portugal), Prague (République tchèque) et Saint Gilles (Belgique). Il est complémentaire des guides issus des autres groupes de travail du projet car il offre une vision globale de la problématique.
Tout choix de politique doit tenir compte du fait patent que la drogue est là pour rester. Il est donc nécessaire de mettre en place des réponses durables capables de s’adapter aux évolutions des situations. Le développement de la démocratie participative locale répond à ce besoin et le défi le plus important pour une ville est de mettre en place des partenariats impliquant les consommateurs de drogues ainsi que les habitants. Ainsi, la mise en place de politiques intégrées et participatives pour répondre aux problèmes liés à la drogue contribuera au développement de nouvelles formes de gouvernance locale, et les échanges entre villes européennes renforceront le modèle européen de la politique en matière de drogues, basé sur un équilibre et une complémentarité entre réduction de l’offre, réduction de la demande et réduction des dommages liés aux drogues.
Pour toute information sur le réseau Démocratie, Villes et Drogues, visitez le site www.democitydrug.org

image guide elus efusTable des matières

Préface

1. Introduction

1.1 Les villes européennes face aux drogues
1.2 Les actions de réduction des risques entre sécurité et santé publique
1.3 Une démarche expérimentale et négociée

2. Le rôle des élus locaux

2.1 Élus locaux et demande sociale
2.2 Compétences territoriales et légitimité des élus
2.3 Pour une approche intégrée

3. La construction du partenariat

3.1 Le multi-partenariat, une nécessité de l’action
3.2 Les services et associations en relation avec les usagers de drogue
3.3 La participation des habitants
3.3.1 Les enjeux de la participation
3.3.2 Rétablir la confiance, un processus
3.3.3 Les différentes formes de participation
3.4 La participation des usagers de drogues
3.5 Forme d’organisation, définition des tâches, définition des responsabilités
3.5.1 Un comité de pilotage doit être organisé
3.5.2 Le niveau de responsabilité des acteurs partenaires doit être défini
3.5.3 Le comité de suivi est chargé de la mise en œuvre du projet sur le terrain
3.5.4 La question de leadership

4. Le diagnostic local des consommations de drogues

4.1 Une démarche nécessaire
4.2 Une démarche opérationnelle
4.3 Un diagnostic partagé
4.4 Pré-diagnostic et définition des objectifs
4.5 Le contexte de l’usage de drogues
4.5.1 Le contexte économique social et culturel du territoire
4.5.2 Les caractéristiques nationales ou régionales de la consommation de drogues
4.5.3 L’histoire des drogues dans le territoire
4.6 Évaluation quantitative
4.7 Analyse des besoins et des ressources
4.8 Enquêtes exploratoires complémentaires
4.9 De l’analyse locale à la définition des priorités

5. La construction d’une stratégie locale

5.1 La prise en compte de la cohésion sociale
5.2 Objectifs et axes d’intervention
5.3 Les services de réduction des risques dans le contexte local
5.4 L’organisation des services dans une approche intégrée
5.4.1. Conséquences dans l’offre de services
5.4.2. Conséquences dans la formation des équipes
5.4.3. Conséquences dans l’organisation et dans la répartition des tâches
5.5 Le partage de l’information
5.5.1 Les obstacles techniques
5.5.2 Les obstacles organisationnels
5.5.3 Les obstacles d’ordre politique et éthique
5.6 Les actions de mobilisation des ressources
5.6.1 La coopération avec les services répressifs
5.6.2 Les relations avec les services sanitaires et sociaux de droit commun
5.6.3 Le fonctionnement en réseau, outil privilégié du partenariat
5.7 De l’information à la participation

6. L’évaluation des programmes d’action locale

6.1 L’évaluation des politiques nationales de drogues
6.2 Le choix d’indicateurs quantitatifs et qualitatifs
6.2.1 Indicateurs de pilotage de l’action
6.2.2 Indicateurs d’activité, indicateurs de résultat
6.2.3 Recherches évaluatives
6.3 Résultats, effets et impacts

7. Pour une stratégie de changement

7.1 Changement des attitudes, changement des pratiques
7.2 Promouvoir le changement sur le moyen et long terme
7.3 Les difficultés

8. Conclusions

9. Références

Sélections : Livres, Sélection d'articles par dates, services de 1ères lignes et politiques locales, Thème : Politiques locales des drogues Mots clés : , , , , , , , , , , .